Le e-commerce ne fait plus recette


Les acheteur de vin se détournent peu à peu du web

Après six années d’une croissance continue (de l’ordre de + 30% par an) entre 2008 et 2015, le e-commerce du vin ne devrait plus enregistrer qu’une progression de 6% par an d’ici 2022, rapporte une étude du cabinet Xerfi publiée vendredi 5 avril.
Selon cette même étude le vin est un produit particulièrement difficile à vendre sur le web. Frais d’envois élevés, peur de la casse, absence de promotion… Les raisons invoquées par les consommateurs qui se détournent de e-commerce sont nombreuses. Or, sur la toile c’est bien connu, l’expérience client est souvent contagieuse. 
Toutefois cette enquête révèle également que ces e-acheteurs adoptent peu à peu de nouvelles habitudes d’achat.
A quand leur retour chez les cavistes ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici