Vivre une expérience inédite dans le vignoble

Œnotourisme : l'expérience inédite des cabanes dans les arbres à Castries

Aujourd’hui, les touristes souhaitent vivre des expériences uniques. Une nouvelle façon de découvrir le monde qui touche aussi le secteur de l’œnotourisme…

Depuis quelques années, la traditionnelle visite-dégustation au domaine laisse place à des initiatives oenotouristiques originales. Le principe ? Proposer aux visiteurs de vivre une véritable expérience dans le vignoble. Balades en 4×4, initiations au labour à cheval, ou journée de vendanges illustrent cet œnotourisme en pleine mutation. « Aujourd’hui, l’œnotourisme ne consiste plus en un simple détour par le caveau, pour une dégustation vente. Il répond désormais à une demande de plus en plus impérieuse de la part du touriste, en quête d’authenticité, et d’échanges. L’œnophile, expert ou néophyte, souhaite être accueilli et pas seulement qu’on lui laisse la possibilité d’entrer. Il veut qu’on le séduise. Plus encore, il désir vivre une expérience forte, avec à la clé la rencontre du vigneron et la découverte de son savoir-faire » souligne France Gerbal-Médalle, fondatrice du cabinet de conseil AOC Tourisme.

Des vignerons acteurs de l’œnotourisme

Ce nouvel œnotourisme se situe « à la croisée d’un tourisme culturel et patrimonial mais aussi d’un tourisme rural, ancré dans un terroir », ajoute France Gerbal-Médalle. « Les touristes veulent en effet être enrichis culturellement et acquérir de nouvelles connaissances tout en découvrant une exposition, un artiste, le tout dans un paysage dans lequel ils veulent être immergés ».
Pour l’experte, il est dès lors nécessaire que le vigneron accompagne cette reconnexion avec le terroir, désirée par le touriste. « Il s’agit désormais de mettre en désir son terroir et de son domaine, ce qui s’apparente à une véritable mise en scène, avec les vignes pour décor et le vigneron comme acteur principal ».

De nouvelles initiatives dans le vignoble

Face à cette véritable révolution œnotouristique, de nombreux vignerons ont ainsi repensé leur accueil et les prestations proposées aux visiteurs. « Ils n’hésitent plus à faire preuve de créativité pour offrir aux visiteurs de multiples options d’activités autour du vin » se réjouit la consultante en tourisme. Et les idées originales, voire totalement inédites, ne manquent pas. « Certains domaines ont ainsi intégré à la visite de leur vignoble, un parcours des sens avec dégustation dans le noir. D’autres offrent un véritable retour dans le temps et dans l’histoire, avec la possibilité d‘élaborer un vin comme dans l’Antiquité… ». Seul prérequis, selon France Gerbal-Médalle, « l’offre doit impérativement être en cohérence et en résonance avec l’identité du domaine, sans quoi elle peut être perçue comme une simple opportunité marketing ».

Créer une offre unique et spécifique

Autre point fondamental d’après l’experte, « il est important de se différencier de la concurrence, en proposant une offre unique, spécifique au domaine et non reproductible ». Exit donc la simple balade dans les vignes ou le parcours ludique autour de la cave et du chai. Or, pour trouver de nouvelles idées qui leur ressemblent, France Gerbal-Médalle insiste sur le fait que « les vignerons doivent se montrer curieux et ne pas hésiter à découvrir les activités proposées autour de leur domaine. Ils pourront ainsi inventer leur propre expérience inédite et mémorable. Car finalement l’oenotourisme, c’est savoir créer des souvenirs autour d’un vin ».

Une expérience inédite… dans les arbres !
Offrir un moment inoubliable, c’est justement le leitmotiv du domaine Saint-Jean de l’Arbousier à Castries. Voilà dix ans que Nicolas Viguier, vigneron et gérant du domaine, propose une façon originale et tout confort, de découvrir le vignoble. « Le domaine est entouré d’arbousiers et de pins parasols centenaires. Un véritable trésor que nous avons souhaité valoriser en construisant quatre cabanes dans les arbres » explique-t-il.
Ces maisonnettes haut-perchées, cachées par la végétation, offrent une véritable immersion dans le vignoble aux visiteurs, « à la fois étonnés et amusés de le découvrir de cette façon. C’est d’ailleurs pour la plupart un rêve d’enfant » sourit le vigneron. Elles sont également une formidable occasion de dépaysement et de reconnexion à la nature. « Les cabanes permettent de faire une véritable pause dans son quotidien en prenant simplement le temps de contempler la nature » souligne Nicolas Viguier. Après une nuit au grand air, les nouveaux robinsons « sont invités à partager avec nous cette expérience inédite, le temps d’une visite des caves ou encore d’une initiation à la dégustation des vins du domaine ».
Les plus curieux pourront également découvrir le patrimoine avoisinant. « Le domaine est situé à quelques pas du Château et de l’aqueduc de Castries. Il est aussi traversé par de nombreux sentiers de balade où sont organisées des chasses au trésor, pour le plaisir de toute la famille » assure le vigneron.
A noter que derrière l’évasion, tout a été pensé dans le respect et la préservation de l’environnement. « Non seulement ces habitats alternatifs s’inscrivent dans une démarche de tourisme durable et n’impactent pas la nature, mais ils ont été pour nous un accélérateur de bonnes pratiques. Nous avons en effet converti, en parallèle, le domaine à l’agriculture biologique » souligne le gérant du domaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici