Agripredict®, un outil pour anticiper les phénomènes climatiques

Agripredict, un outil pour anticiper les phénomènes climatiques
Présentation d'Agripredict®, un nouvel outil pour faire face au changement climatique

La Chambre d’agriculture de l’Hérault s’est dotée d’un outil innovant capable de prédire et d’anticiper les événements climatiques à risques : AgriPrédict@. Il permettra d’anticiper les bonnes pratiques en amont d’un événement tel que le gel sans précédent du 7 avril 2021.

La Chambre d’agriculture de l’Hérault a intégré dans le Projet Agricole Hérault 2030 de nouvelles mesures pour faire face au changement climatique. Elle travaille notamment sur l’accompagnement des exploitations et des territoires à travers la mise en place de solutions pérennes, offrant résilience et adaptation, pour accroître leur capacité à supporter les impacts climatiques. « Pour ce faire, nous misons en premier lieu sur la surveillance, l’évaluation des risques et la cartographie des dangers, mais nous devons en parallèle anticiper encore davantage les événements climatiques critiques et organiser l’information auprès des agriculteurs » explique Jérôme Despey, président de la Chambre d’agriculture de l’Hérault.

Un outil en phase de test

Pour travailler en ce sens, la Chambre d’agriculture départementale a souhaité nouer un partenariat novateur avec la société Prédict Services, afin d’élaborer un dispositif d’alerte et de préconisations techniques pour les agriculteurs du département : AgriPredict®. L’objectif, permettre aux exploitations agricoles de mieux anticiper les phénomènes climatiques extrêmes, susceptibles d’impacter le secteur agricole, pour en limiter les dégâts sur les cultures.
« Cet outil est d’ailleurs né suite à la canicule de 2019, lors de laquelle de nombreux vignerons qui avaient traité la veille leurs vignes au sulfate de cuivre, les ont vu littéralement griller au soleil » explique Renaud Lachenal, chargé de mission Conseils et Risques à la Chambre d’agriculture de l’Hérault et coordinateur de la cellule de crise départemental.

Comment ça marche ?

Pour éviter qu’une telle désolation se répète, l’outil AgriPredict® intègrera un système de veille et d’alerte s’appuyant sur des relevés météorologiques quotidiens et des prévisions allant jusqu’à 5 jours. Il sera par ailleurs couplé à un Outil d’Aide à la Décision (OAD). « En cas d’anomalie climatique détectée, les agriculteurs concernés recevront un message d’alerte. Il s’agit d’un SMS personnalisé, ciblé par commune et par niveau de risque. Ce message sera associé à des préconisations  ultra précises et proposera un suivi jusqu’à la fin de l’épisode annoncé » précise Renaud Lachenal.

Un outil en phase de test

Cette démarche  expérimentale vient tout juste d’entrer en phase de test. « Celle-ci se déroulera sur les trois prochaines années, soit jusqu’en 2023. Durant toute cette période de mise en place de l’outil, il est prévu d’effectuer des tests grandeur nature auprès des agriculteurs. L’objectif est en effet d’affiner les seuils d’alerte et le contenu des messages pour ensuite développer une interface web performante et optimisée » souligne le président de la Chambre d’agriculture de l’Hérault.

Un financement pluriel

AgriPredict® a déjà séduit 16 collectivités territoriales de l’Hérault qui ont souhaité participer directement à son financement, tout comme le Département de l’Hérault ainsi que Groupama Méditerranée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici