Fitou : une appellation, deux terroirs

Terroir : l'AOC Fitou
Le terroir de l'AOC Fitou

Les anecdotes des AOC Languedoc

L’AOC Fitou est située dans le prolongement sud de celui de Corbières, entre Narbonne et Perpignan.
Reconnue en avril 1948, l’appellation Fitou est la plus ancienne AOC, pour les vins rouges, du Languedoc. C’est aussi le seul vignoble d’appellation à avoir un territoire scindé en deux terroirs : le “Fitou maritime” et le “Fitou montagne”.
Une originalité unique dans l’histoire viticole, désignant sous un seul nom deux enclaves géographiques réparties sur neuf communes : le “Fitou maritime”, située en bordure littorale (Fitou, Leucate, La Palme, Caves, Treilles) et le “Fitou montagne”, à 30 kilomètres au cœur des terres des Corbières montagneuses (Tuchan, Paziols, Cascastel, Villeneuve des Corbières).

Entre influence maritime et altitude

Les deux secteurs d’implantation sont si éloignés l’un de l’autre qu’ils ne bénéficient pas des mêmes conditions climatiques. Le premier a plutôt un climat méditerranéen avec, sur le littoral, une faible pluviométrie en partie compensée par l’humidité de l’air dûe à la proximité de la mer. Le vignoble situé dans l’arrière-pays est quant à lui isolé de la mer par une barrière rocheuse, et donc plus sec. La tramontane balaye les sols composés alternativement d’argiles, de calcaires et de schistes, en assainissant la vigne.

Des sols extrêmement variés

Mais la diversité de Fitou ne s’arrête pas là. En tout, pas moins de 22 sols différents (alluvions, calcaires noirs, marnes, galets roulés) ont été répertoriés sur l’appellation. De quoi laisser libre cours à la créativité des vignerons !

Un terroir lié par un même cépage

Cette terre de contrastes se retrouve autour d’un même cépage, le carignan qui représente avec le grenache 60% de l’encépagement. Ils peuvent être complétés par du mourvèdre et de la syrah (sur les vignes maritimes).

Et dans le verre ?
« Les Fitou sont riches de diversité, selon leur vinification et le travail des jus en cave. Les cuvées peuvent être riches et complexes, mais également sur le fruit avec une belle buvabilité. Les vins sont en général dominés par des arômes intenses de fruits rouges et noirs (mûres, framboises, cerises) et d’épice, comme le poivre. En vieillissant, ils développent des arômes de fruits très mûrs ou compotés de pruneaux, voire même de cuir » explique Baptiste Ross-Bonneau, sommelier indépendant. Les tanins du Fitou sont plutôt bien marqués et sont une des caractéristiques typiques du carignan. « Lors de la dégustation de vins jeunes, la bouche peut ainsi s’avérer rustique, appelant souvent un élevage pour laisser le temps aux tanins de s’affiner » précise le sommelier. Le Fitou est idéal pour accompagner un apéritif, des entrées, un plat principal ou des fromages. On peut également le consommer avec de la charcuterie, de la viande rouge et du gibier. « Ces vins riches et charnus doivent être consommés entre 16 et 17°C et peuvent être gardés de 3 à 10 ans » conclut le sommelier.
Baptiste Ross-Bonneau
www.sommelierdelacite.fr 
@baptiste_ross_bonneau
06 36 36 82 89

Article précédentLe salon Wine Paris et Vinexpo Paris se tiendra du 14 au 16 février
Article suivantLes rousquilles du Vallespir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici