Gel : une liste de préconisations remise en main propre

Suite à cette catastrophe climatique sans précédent, Diane Losfelt, co-propriétaire du Château de l’Engarran a organisé le 12 avril dernier, une rencontre entre une vingtaine de viticulteurs et le préfet de l’Hérault Jacques Witkowski. « Dès le lendemain du premier épisode de gel, j’ai pris l’initiative de coordonner un travail avec Jérôme Despey, Olivier Durant, président du syndicat des Grés de Montpellier et Jean-Benoît Cavalier, président du syndicat des AOC Languedoc. L’objectif était de réagir ultra rapidement sur les mesures à mettre en place, en échangeant des idées. Ces réflexions se sont concrétisées par une rencontre entre les vignerons et le préfet afin de faire remonter nos premières doléances » explique la vigneronne.
Une liste de 11 réclamations a ainsi été remise au représentant de l’Etat ainsi qu’à Kléber Mesquida, président du conseil départemental de l’Hérault et à la députée Patricia Mirallès. « Il s’agit notamment de la mise en place du chômage partiel sur les mois sans activité dans les vignes et à la cave. Nous demandons également la prise en charge des cotisations sociales, une exonération du paiement de la taxe sur le foncier non bâti ou encore la prise en charge des frais d’exploitation qui restent fixes ainsi que la création d’un fond de solidarité en remplacement des assurances individuelles en cas de problème climatique » précise Diane Losfelt.
Outre un accompagnement financier, cette liste fait également quelques propositions afin de permettre aux vignerons de conserver leurs parts de marché. « L’urgence est en effet de rééquilibrer la marge entre producteur et intermédiaire pour pouvoir vendre au prix de revient.
Nous devons également très vite trouver des solutions afin d’aménager nos stocks au sein de nos caves en déclassant pourquoi pas les AOP en IGP » détaille la vigneronne qui souligne que « cette liste a pour but d’être partagée, complétée, améliorée et APPLIQUEE ! »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici