Gel : visite officielle dans le Pic St Loup

Suite à la gelée noire de la nuit du 7 avril, le constat sur l’appellation Pic Saint Loup est particulièrement sévère avec de nombreuses surfaces gelées en moyenne à hauteur de 81%.

Pour faire le point des dégâts, une visite sur le terrain a été organisée lundi 3 mai, en présence du président de la Communauté de communes du Grand Pic Sait Loup, du sous-Préfet de Lodève, de la députée Européenne ainsi que des élus locaux et de Jérôme Despey, le président de la Chambre d’agriculture de l’Hérault. Celui-ci s’est d’ailleurs montré particulièrement à l’écoute des vignerons et attentif quant à l’avancée et à l’application des mesures annoncées. « Nous ne sommes pas épargnés par ce changement climatique. Le premier bilan fait en effet état de 40 000 hectares de vignes gelées, soit la moitié de notre vignoble héraultais. Nous devons de fait apporter lisibilité, simplicité et des réponses rapidement coordonnées avec la cellule de crise » confiait-il.

Cette visite de terrain a par ailleurs été suivie par la signature d’une convention de partenariat entre la Chambre d’agriculture de l’Hérault et la société Predict, pour la mise en œuvre de l’outil de prévision des risques climatiques extrêmes, AgriPrédict@.  L’objectif, permettre aux exploitations agricoles de mieux anticiper les phénomènes climatiques extrêmes, à travers un dispositif d’alerte et de préconisations techniques pour les agriculteurs du département. « Ce projet ambitieux a pour vise à atténuer les impacts des aléas climatiques. C’est une première démarche  expérimentale qui se veut innovante avec des niveaux d’interventions diverses. Elle permettra en effet de déclencher des alertes auprès des agriculteurs par sms, mais aussi de la transformer la prévision en aide à la décision, de doter d’indicateurs multiples pour une expertise minutieuse ou encore de donner des conseils pertinents et ciblés avec un défis de mettre en commun les domaines de compétences entre Predict services et la Chambre d’agriculture de l’Hérault » précise Jérôme Depey.

Ce projet a déjà séduit 14 collectivités territoriales de l’Hérault qui participent directement au financement du projet, tout comme le Département de l’Hérault ainsi que Groupama Méditerranée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici