Mai : les gourmands sont retirés

En mai, dans les vignes, on retire les gourmands
En mai, dans les vignes, on retire les "gourmands"

La vigne

Avec l’arrivée des beaux jours quelques bourgeons peuvent se développer sur le tronc ou le bas de la souche des ceps. Ces rameaux infertiles, appelés « gourmands » ou « pampres », puisent dans les réserves de la vigne et doivent donc être supprimés. C’est l’épamprage.

Le travail du vigneron

Ces pousses en moins permettent une meilleure aération de la végétation et donc de protéger la vigne de certaines maladies. Car la chaleur et l’humidité du mois de mai favorisent la prolifération de parasites et de champignons tels que l’oïdium et le mildiou, qui atteignent parfois de manière irréversible la vigne.
Pour s’en prémunir, les vignerons effectuent également les premières pulvérisations de bouillie bordelaise, soufre, fongicide ou traitements alternatifs biologiques.
Enfin, ils procèdent à « l’effeuillage ». Réalisé à la main, ce geste consiste à éliminer les feuilles situées à proximité des grappes pour augmenter leur ensoleillement et ainsi limiter les risques d’atteintes par la pourriture grise (botrytis).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici