OENOMED : des pratiques agricoles responsables dans les vignobles méditerranéens

Viticulture responsable avec Oenomed

Mardi 16 février, le Département de l’Hérault en en télé-conférence transnationale avec 11 autres partenaires d’Italie, de Tunisie et du Liban lancent le programme OENOMED. Ce projet européen innovant vise à faire émerger des pratiques viti-vinicoles vertueuses sur les espaces protégés du pourtour méditerranéen.

Avec les scientifiques de l’INRAE, dans le cadre de coopération européenne transfrontalière et avec les professionnels de la viticulture « Les Coteaux du Languedoc », le Département apporte sa contribution à l’amélioration des pratiques viticoles dans les zones fragiles de son territoire, en promouvant :
– une expérimentation sur les cépages résistants
– un plan d’irrigation raisonné
– la réduction de produits phytosanitaires (lutte naturelle contre les ravageurs de la vigne)
– les pratiques agro-environnementales de la démarche HVE

L’objectif du travail mené par ces 4 pays est d’établir une charte méditerranéenne proposant des pratiques nouvelles et innovantes qui seront expérimentées par des domaines viticoles volontaires.

Le programme alloue 700 000 € aux trois partenaires héraultais (Département, INRAE et Coteaux du Languedoc) pour mener cette démarche.

Deux territoires d’expérimentation ont été retenus pour l’Hérault :
– Le Bassin de Thau et massif de la Gardiole
– Le grand site de Minerve

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici