Oignon des Cévennes : un produit bon et sain

Bon pour la santé, faible en calories et riche en vitamine C, l’oignon contient de nombreux minéraux et oligo-éléments aux vertus immunitaires et anti-oxydantes.

Situé à Sumène, village des Cévennes entre le Vigan et Anduze, le GAEC Delpuech Père et Fils a été fondé il y a plus de trente ans par Marc Delpuech. Depuis 5 ans, il est secondé par son fils Thomas, aujourd’hui associé et particulièrement investi dans l’exploitation locale. « Il s’agit d’une petite structure à dimension humaine qui souhaite avant tout proposer de bons produits, sans intermédiaires » assure Thomas Delpuech.

Une spécialité bien d’ici

Sa spécialité ? L’oignon des Cévennes. Une culture parfaitement adaptée aux caractéristiques physiques du versant méridional des Cévennes.  « Ici les sols sont sableux, acides et drainants, le climat est plutôt sec, chaud et ensoleillé. Ce sont des conditions idéales pour cultiver l’oignon doux, qui a besoins d’une bonne exposition au soleil pour se développer » explique Thomas Delpuech.
L’entreprise produit environ 50 tonnes d’oignons doux des Cévennes par an. « Nous privilégions la qualité du produit plutôt que la quantité » remarque le producteur.

Une production rythmée par les saisons

En décembre, les champs sont préparés et labourés pour les rendre parfaitement meubles avant d’accueillir les futurs semis. Les oignons sont semés en pépinières au mois de février. « Cela nous permet d’éviter les gels et de faciliter l’éclosion » souligne Thomas Delpuech.
Au printemps, dès qu’une météo plus clémente l’autorise, les semis sont repiqués à l’extérieur. « Ce travail se fait uniquement à la main. Les oignons sont plantés un par un et espacés de 5 à 8 cm pour faciliter le développement des futurs plants » précise le producteur.
Une fois les plantations faites, le pluviomètre est régulièrement surveillé pour que chaque semaine les jeunes oignons reçoivent la quantité d’eau suffisante pour leur croissance.
Au mois de juillet, plusieurs désherbages sont effectués pour permettre un bon accroissement.
Commence alors le patient travail de préparation qui lui donnera sa belle robe nacrée, brillante par la finesse des tuniques (les peaux extérieures).

L’oignon doux des Cévennes est le premier oignon en Europe à bénéficier d’une AOC (appellation d’origine contrôlée), depuis octobre 2003 et d’une AOP (appellation d’origine protégée) depuis juillet 2008.Un véritable positionnement haut de gamme.

Une récolte soignée

Vient ensuite le temps de la récolte, en général à la fin du mois d’août. « Lorsque l’oignon se couche c’est qu’il est arrivé à maturité. Nous le récoltons à la main et nous réalisons alors des “endings”. Il s’agit de petits tas d’oignons disposés dans les rangées. Le but est de les laisser sécher au soleil et qu’ils se ventilent bien » explique le producteur.
Après un séchage d’une semaine, les fanes sont coupées. Les oignons sont alors mis en caisse et stockés à l’abri dans un hangar, avant d’être triés. « Les oignons sont calibrés, nettoyés grâce à une peleuse et mis en filets ou en caisses avant d’être commercialisés. Au total, un oignon est touché 6 fois avant d’être vendu » précise Thomas Delpuech.

L’info en  +
Bon pour la santé, faible en calories et riche en vitamine C, l’oignon contient de nombreux minéraux et oligo-éléments aux vertus immunitaires et anti-oxydantes. Il présente de plus des actions physiologiques originales, qui ont fait l’objet de nombreuses études : action diurétique, effets bénéfiques sur le système cardio-vasculaire, action hypoglycémiante…

GAEC Delpuech Père et Fils 
Cap de Coste
30440 Sumène
06 32 85 80 99

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici