Terres de Garrigues et du Pic Saint-Loup : un terroir aux mille facettes

Terres de Garrigues et du Pic Saint-Loup : la carte d'un terroir aux mille facettes

Un terroir à « respirer »

La destination “Terres de Garrigues et du Pic Saint-Loup”, c’est d’abord un terroir à respirer tant les effluves de garrigue sont partout présentes. Il faut dire qu’ici les vignes sont jalousement préservées par une nature encore sauvage où se mêlent chênes verts, genêts, cades, thym et romarin.
Un terroir qui se laisse apprivoiser à pied, à vélo, à cheval ou pourquoi pas accompagné d’un âne bâté, pour profiter des nombreux sentiers de randonnées balisés.

Un terroir à « conquérir »

La destination “Terres de Garrigues et du Pic Saint-Loup”, c’est aussi un paysage escarpé fait de rocaille et de combes, de la Séranne à l’Hortus, qui offrent aux plus téméraires un panorama à couper le souffle. Car la magie de ce terroir, souvent inaccessible, se dévoile par endroit uniquement en canoë, en canyoning ou par les airs.

Un terroir à « visiter »

La destination “Terres de Garrigues et du Pic Saint-Loup”, c’est une invitation à la découverte de sites d’exception, datant pour certains du paléolithique. Parmi eux, le village préhistorique de Cambous, vieux de l’Âge du Cuivre, ou encore le château féodal de Baulx ou de Montferrand. De nombreux trésors qui réservent bien des secrets à qui voudra prendre le temps de les découvrir.

Un terroir à « rencontrer »

La destination “Terres de Garrigues et du Pic Saint-Loup”, c’est une promesse de rencontres conviviales et authentiques avec les vignerons, autour de valeurs simples : recherche de la qualité, respect de l’environnement et des paysages, esprit de famille et de solidarité, transmission des traditions locales… Des hommes et des femmes, aux récits et histoires singulières, véritables passeurs de mémoire.

Un terroir à « déguster »

La destination “Terres de Garrigues et du Pic Saint-Loup”, c’est enfin le terroir de grands vins, qui font la notoriété du Languedoc : AOC Languedoc – Grés de Montpellier, AOC Pic Saint-Loup, AOC Terrasses du Larzac et IGP Saint-Guilhem – Val de Montferrand. De véritables joyaux, reconnus pour leur puissance, leur équilibre et leur élégance.

1/ AOC Languedoc
L’appellation Languedoc s’étend le long du littoral méditerranéen, de la frontière espagnole jusqu’à Nîmes, en s’appuyant sur les contreforts de la Montagne Noire et des Cévennes. Cette appellation régionale permet de produire une diversité de vins, selon les terroirs, qui présentent ainsi des caractères bien distincts. Les vins produits peuvent être fruités (à boire jeunes) ou plus robustes avec un potentiel de garde reconnu.
Superficie de production : 255 179 ha dont 3 778 ha en Grand Pic Saint-Loup
Aire de production : 531 communes dont 25 en Grand Pic Saint-Loup
Nombre de producteurs :6 000 domaines dont 52 en Grand Pic Saint-Loup
Couleurs : rouge (57%), rosé (34%), blanc (9%)

2/ AOC Pic Saint-Loup (voir rubrique Terroir)
L’influence du climat continental, qui se mêle à celle du climat méditerranéen façonne les vins du Pic Saint-Loup, réputés pour leur finesse et leur fraîcheur inhabituelle en bord de Méditerranée. Les rouges, à base notamment de syrah, de grenache et de mourvèdre, sont majoritaires (90 %) et donnent des vins profonds et veloutés, avec une bonne capacité de garde. Quant aux rosés, ils se caractérisent par leur joli équilibre fruité.
Superficie de production : 1 000 ha
Aire de production : 20 communes dont 17 en Grand Pic Saint-Loup
Nombre de producteurs : 60 domaines dont 3 caves coopératives
Couleurs : rouge (90%) et rosé (10%)

3/ AOC Terrasses du Larzac
L’appellation regroupe 32 communes installées en piémont du plateau du Larzac, d’où son nom. De grandes falaises calcaires forment des barrières naturelles qui protègent le site. Les températures sont relativement fraîches par rapport à l’aire de l’AOC Languedoc. Ce phénomène s’explique par l’éloignement de la mer. Les influences maritimes s’y atténuent d’où des écarts de températures jour/nuit importants.
Superficie de production : 568 ha dont 304 ha en Grand Pic Saint-Loup
Aire de production : 32 communes dont 5 en Grand Pic Saint-Loup
Nombre de producteurs : 61 domaines dont 4 en Grand Pic Saint-Loup
Couleurs : rouge (100%)

4/ AOC Languedoc – Grès de Montpellier
La dénomination “Grés de Montpellier” regroupe les vignobles de l’agglomération montpelliéraine et de ses alentours, avec pour limite nord, le Pic Saint-Loup. C’est une zone protégée des influences météorologiques par la Montagne Noire et les Cévennes et l’un des vignobles les plus chauds du Languedoc. Le climat sec et les entrées maritimes d’air humide en été favorisent une maturité précoce et un bon équilibre du cycle végétatif.
Superficie de production : 184 ha
Aire de production : 46 communes dont 7 en Grand Pic Saint-Loup
Nombre de producteurs : 49 domaines dont 10 en Grand Pic Saint-Loup
Couleurs : rouge (100 %)

5/ IGP Saint-Guilhem le-Désert –  Val de Montferrand
Les IGP produits sur le périmètre du Grand Pic Saint-Loup sont dénommés IGP Saint-Guilhem-le-Désert, Val de Montferrand. Ils offrent aux vignerons la liberté de l’encépagement. On peut ainsi retrouver les 3 couleurs. Enfin, les vins Pays d’Oc IGP peuvent également être produits sur l’ensemble des communes du territoire de la communauté de communes du territoire “Terres de Garrigues et du Pic Saint-Loup”.
Nombre de producteurs : 40 domaines en IGP Saint-Guilhem le Désert – Val de Montferrand dont 19 en Grand Pic Saint-Loup
1200 vignerons en Vins de Pays d’Oc IGP dont 17 en Grand Pic Saint-Loup.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici