Initiatives : une cuvée agro-environnementale

La cuvée Préserver l'Avenir du Vicomté d'Aumelas
Une cuvée particulière, baptisée « Préserver l’Avenir » — Photo © Nathalie Savary

Les Vignerons de la Vicomté se sont engagés depuis 2015 dans la mise en œuvre d’actions agro-environnementales. Parmi les premiers résultats, le lancement d’une cuvée particulière, baptisée « Préserver l’Avenir ».

La transition vers des pratiques économes en produits phytosanitaires et plus respectueuses de l’environnement est au cœur des préoccupations des caves coopératives de la Vicomté d’Aumelas.
Preuve en est, depuis 2015, les Vignerons de la Vicomté avec l’appui de la Fédération des IGP, la communauté de la Vallée de l’Hérault, le département de l’Hérault et la Chambre d’agriculture se sont engagés dans la mise en œuvre d’actions agro-environnementales. « Il s’agit à la fois de préserver la ressource en eau sur des territoires à enjeux, comme le captage prioritaire du Pouget mais aussi de soutenir l’économie agricole en accompagnant la transition agro-environnementale » précise Jean-Michel Sagnier, président des Vignerons de la Vicomté.

Un programme pour préserver l’eau et la biodiversité

Parmi les actions menées, les Vignerons de la Vicomté et l’IGP Vicomté d’Aumelas, se sont notamment engagés dans un Programme Agro-Environnemental et Climatique (PAEC) soutenu par la Région Occitanie, l’Europe et l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée. « L’objectif de ce programme est de principalement préserver la ressource en eau et la biodiversité » explique Jean-Michel Sagnier, président des Vignerons de la Vicomté.
Des Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC) ont parallèlement été proposées aux coopérateurs. « Aujourd’hui, la surface viticole contractualisée en MAEC est de plus de 370 hectares et pas moins de 34 coopérateurs se sont engagés pour protéger l’environnement » se félicite Jean-Michel Sagnier.

Une nouvelle cuvée issue de cultures durables

Cet engagement est aujourd’hui valorisé par Les Vignerons de la Vicomté à travers une nouvelle cuvée IGP Vicomté d’Aumelas, baptisée “ Préserver l’Avenir ”. « Cette cuvée est produite exclusivement à base de merlot issu de parcelles cultivées de manière durable et contractualisées en MAEC. Les producteurs ne doivent pas, par exemple, désherber chimiquement entre les rangs des vignes et veillent à préserver les fossés et les haies agricoles » explique Jean-Michel Sagnier, président des Vignerons de la Vicomté.

Vers la certification HVE

En parallèle de cette démarche, les caves adhérentes aux Vignerons de la Vicomté s’orientent également vers la certification Haute Valeur Environnementale (HVE). « A ce jour, 4 groupes de 15 coopérateurs ont été accompagnés dans le cadre de formations dispensées par la Chambre d’agriculture de l’Hérault. D’autres formations et des accompagnements HVE sont également prévus en 2020 avec un objectif d’engagement de 100 coopérateurs en HVE en 2020 » souligne le président des Vignerons de la Vicomté. Enfin, ces actions sont également à corréler avec d’autres projets en cours depuis plusieurs années ou en émergence comme la mise en place d’un vignoble expérimental de cépages tolérants sur le domaine départemental des Trois Fontaines.

Les Vignerons de la Vicomté
Créée il y a quarante ans, l’Union de production et de commercialisation des Vignerons de la Vicomté est un regroupement des caves coopératives de Gignac, Le Pouget, Puilacher, Saint Bauzille de La Sylve et Saint Pargoire. Situé au cœur du Languedoc, au sein d’un des plus vastes bassins viticole du monde, son vignoble s’étend sur plus de 8 000 hectares autour de 45 villages héraultais. L’Union des vignerons de la Vicomté rassemble aujourd’hui 1 800 coopérateurs et produit annuellement 500 000 hectolitres, soit près de 6 millions de bouteilles, dont 95% est destiné à l’exportation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici