À la découverte des cépages : le Gewurztraminer

Grappes de gewurztraminer bien mûres

Vous aimez les saveurs épicées ? Vous appréciez les goûts très expressifs ? Dans ce cas, vous serez sûrement ravis de découvrir le Gewurztraminer ! Mais quelle est l’origine de ce cépage rose inédit ?

Des origines surprenantes

En dépit de son nom à consonance germanique, le Gewurztraminer est originaire d’Italie et plus précisément de la région du Tyrol. On l’appelait alors “traminer Rosso”. 
Ce n’est qu’à partir du milieu du 16e siècle, qu’il est introduit en Alsace. 
Les vignerons de l’époque eurent alors l’idée de procéder à des mutations avec le Savagnin rose, aux senteurs d’épice (gewürz en allemand), afin d’obtenir un cépage plus capiteux et gourmand. 
Cette mutation donna naissance à un cépage brun rosé facilement identifiable.

Un cépage encore confidentiel en Languedoc

Fort de son originalité et de son succès, le Gewurztraminer a rapidement voyagé hors de ses frontières alsaciennes.Aujourd’hui, on en retrouve même des traces en Australie, en Argentine et dans le sud du Chili ! 
En Languedoc, ce cépage reste toutefois encore très confidentiel et peu de vignerons le cultivent.
Parmi ceux qui s’y sont aventurés, Catherine et Laurent Delaunay, vignerons au domaine Les Jamelles près de Narbonne, ont été séduits par son incroyable potentiel qualitatif. « De toutes les variétés alsaciennes, le Gewurztraminer est sans conteste le plus intéressant : il est très typé, et présente une forte intensité aromatique ainsi qu’un bon équilibre. C’est donc naturellement qu’il est venu compléter notre gamme IGP Pays d’Oc ».

Et dans le verre ?

Le Gewurztraminer offre « des arômes intenses de fruits exotiques, tels que le litchi et plus subtilement de fruit de la passion. On peut également distinguer des notes florales de roses ou d’épices, tels que le poivre ou le gingembre, qui sont sa véritable signature », explique Baptiste Ross-Bonneau, sommelier indépendant.
« En bouche, le Gewurztraminer se distingue par son attaque puissante, ample et structurée. La finale est ronde, avec une belle onctuosité » ajoute-t-il.
Du fait de sa puissance aromatique des plus singulières, ce cépage se marie très bien avec des plats plutôt relevés ou des fromages aux goûts prononcés (munster, chèvre). « Il accompagne ainsi parfaitement la cuisine asiatique et indienne, notamment des plats à base de lait de coco », souligne le sommelier.

Baptiste Ross-Bonneau
06 36 36 82 89
www.sommelierdelacite.fr

Les Jamelles – Cépage Rare – Gewuztraminer – IGP Pays d’Oc
Domaine Les Jamelles
1 Route des Corbières
11800 Monze
04 68 24 60 00
www.les-jamelles.com

Article précédentLe safran d’Occitanie
Article suivantVinalies : le meilleur vin blanc du monde est produit à la cave Florès !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici