L’agneau fermier des Pays d’Oc

L'agneau fermier des Pays d'Oc, un Label Rouge réputé

L’Agneau fermier des Pays d’Oc est reconnu comme une viande exceptionnelle. L’organisation et l’engagement des éleveurs sont d’ailleurs régulièrement récompensés. Découverte…

Apparu environ 7000 ans av. J-C, le mouton ne fut longtemps considéré qu’en tant que gibier de choix et comme un fournisseur de viande et de lait. C’est au Moyen Âge seulement, qu’il devient une ‘‘bête à laine’’ très prisée. A la fin de l’époque médiévale, l’élevage du mouton connaît une régression, due à la multiplication des terres cultivées en lieu et place des pâturages et forêts. Il faut attendre le 18ème siècle et le renouveau des industries textiles pour le voir revenir en nombre en Occitanie, qui devient alors la première région ovine française.
Dans les années 60, outre la région de Roquefort, trois territoires ovins se distinguent : les Grands Causses, les Ségalas de l’Aveyron et du Tarn, le Haut Lévezou et les Monts de Lacaune.
En 1992, trois départements vont impulser une dynamique certaine à l’activité en devenant les fondateurs de l’Agneau fermier des Pays d’Oc. Trente ans plus tard, l’association couvre cinq zones réparties en Occitanie !

Une production attentive et qualitative

L’Agneau fermier des Pays d’Oc est certifié Label Rouge depuis 1992. La production se conforme ainsi à un cahier des charges particulièrement exigeant, tant en termes de sécurité et de transparence alimentaire que pour le bien-être animal. En effet, pour obtenir le label rouge, l’Agneau fermier des Pays d’Oc doit être élevé dans les meilleures conditions possibles.
Durant toute la période d’élevage, les agneaux séjournent en bergerie. Leur alimentation est essentiellement lactée jusqu’à la période de sevrage (au minimum 90 jours pour prétendre au label). Un suivi attentif et permanent de l’alimentation des mères favorise la production d’un lait riche, indispensable au développement équilibré des agneaux, qui reçoivent également un complément alimentaire à base de céréales.

Traçabilité et contrôles réguliers

L’élevage des agneaux s’achève autour de150 jours. Chaque animal reçoit alors un classement correspondant à un niveau de qualité. Une étiquette de traçabilité est ensuite apposée sur chaque agneau, elle constitue une véritable carte d’identité qui permet d’établir le lien indispensable entre le producteur et le consommateur.
Toute la filière, de l’éleveur au point de vente, est régulièrement contrôlée par un organisme certificateur indépendant. Des tests de dégustation à l’aveugle ont lieu tous les ans pour attester de la qualité supérieure du produit. Aujourd’hui, ce sont plus de 700 éleveurs de l’Occitanie qui sont engagés dans ce label, faisant de l’Agneau Fermier des Pays d’Oc l’agneau labellisé le plus commercialisé en France.

Une culture essentielle à nos terroirs.
Les troupeaux d’ovins jouent un rôle important dans l’entretien des paysages et herbages occitans en permettant de valoriser des terres parfois difficiles à cultiver. Elles permettent ainsi d’éviter le développement des friches, régulièrement responsables d’incendies. Les ensembles paysagers ainsi entretenus forment par ailleurs des zones semi-naturelles, essentielles au maintien de la biodiversité. En outre, dans certains départements de l’Occitanie, l’élevage ovin est souvent la seule activité possible et permet ainsi de lutter contre la désertification rurale.

Association Agneau des Pays d’Oc
Route d’Espalion – BP 3220
12032 RODEZ Cedex 9
05 65 67 89 52

Aller sur le site internet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici