Castelbarry, une coopérative artisanale engagée et exemplaire

La cave coopérative Castelbarry à Montpeyroux
La cave coopérative Castelbarry à Montpeyroux

Poumon économique du village de Montpeyroux, la cave coopérative Castelbarry est également une véritable locomotive pour le respect de l’environnement…

Depuis 2009, la cave coopérative Castelbarry est engagée dans le respect de l’environnement, à travers le label “Terra Vitis”. En 2017, c’est sa démarche durable qui est couronnée à travers le label “Vignerons Engagés” (anciennement Vignerons en Développement Durable). « Voilà plus de dix ans que nous encourageons nos adhérents à se tourner vers des pratiques plus éthiques et vertueuses, parmi lesquelles la diminution des produits phyto-sanitaires ou encore la confusion sexuelle (technique de bioprotection de la vigne). Nous avons également constitué plusieurs groupes d’échanges pour que les viticulteurs partagent leurs expériences et leurs réflexions. Notre ambition est en effet d’insuffler une dynamique, dans l’intérêt de tous » explique Bernard Pallisé, directeur de la cave.

Des vignerons engagés

Une démarche particulièrement efficace : 95 % de la superficie viticole de la cave est en effet sous certification environnementale. « Aujourd’hui la majorité de nos vignerons est engagé en agriculture biologique ou dans une démarches environnementales telles que HVE ou Terra Vitis. D’ici 5 ans plus de 100 hectares devraient par ailleurs être convertis en agriculture biologique » se félicite le directeur.

Et la cave n’entend pas s’arrêter là, en termes de bonnes pratiques !

En mars dernier, les 240 hectares de vignes ont en en effet été équipés de diffuseurs de phéromones biodégradables. « Jusqu’ici les diffuseurs utilisés contenaient de l’aluminium et du plastique. Or, les nouveaux modèles que nous avons installés sont constitués de polymères biosourcés entièrement dégradables » précise le directeur de Castelbarry. Plus qu’une nécessité, le choix de ce diffuseur s’est rapidement imposé, souligne-t-il. « Nous sommes en effet ici sur un territoire préservé, classé Natura 2000 et au patrimoine mondial de l’UESCO au titre du pastoralisme. Toutes nos actions sont donc réfléchies et menées afin de préserver la biodiversité ».

Un projet de toiture photovoltaïque

La cave est en outre particulièrement attentive à la diminution et au traitement des déchets, ainsi qu’à sa consommation d’eau et d’électricité. « Nous avons d’ailleurs le projet d’équiper la toiture en panneaux photovoltaïques avec pour objectif d’être autonomes énergétiquement, hors période de vendanges » confie Bernard Pallisé. 700 m² de panneaux seront ainsi installés sur le toit du bâtiment pour une livraison en 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici