Chambre d’agriculture de l’Hérault : un acteur au service des projets œnotouristiques !

Jérôme Despey, Président de la Chambre d’agriculture de l’Hérault
Entretien avec Jérôme Despey, Président de la Chambre d’agriculture de l’Hérault.

La Chambre d’agriculture de l’Hérault est en lien étroit avec les territoires, les acteurs agricoles viticoles et touristiques pour faciliter l’émergence d’une offre agri-œnotouristique structurée à l’échelle du département. Explication avec Jérôme Despey, son président.

Vous avez souhaité organiser une convention sur l’œnotourisme avec le CIVL et la Chambre d’agriculture de l’Aude. De quoi s’agit-il plus précisément ?

Nous avons voulu consolider un partenariat sur l’œnotourisme avec les acteurs de la filière de l’Aude pour pouvoir, au travers de nos structures respectives, bénéficier d’un renforcement des actions menées en matière d’œnotourisme. L’œnotourisme est en effet une véritable opportunité pour les exploitations viti-vinicoles de pouvoir s’appuyer sur un levier économique en plein essor. Le but est donc de les aider en leur proposant de nouveaux outils mais surtout un accompagnement et des conseils personnalisés.

Comment cela va-t-il se formaliser ?

Pour répondre à la finalité de cette convention, nous nous sommes appuyés sur plusieurs axes en lien étroit avec les collectivités territoriales. Le premier concerne la promotion des vins et des produits agricoles. Le rapprochement avec le CIVL, qui est une structure dédiée à la promotion des vins du Languedoc, va ainsi permettre de valoriser les actions mises en place auprès des vignerons pour les encourager à se lancer dans l’activité œnotouristique.
En parallèle nous allons mobiliser les producteurs des réseaux « Bienvenue à la ferme » et des marchés de producteurs de pays, pour pouvoir proposer une offre de produits de terroir et une restauration fermière, lors des évènementiels organisés par le CIVL. L’idée étant de faire rayonner les vins mais également tous les produits du terroir !
Le deuxième axe est orienté sur le développement d’une offre œnotouristique compétitive. Il s’agit de s’appuyer sur les démarches qui existent déjà pour identifier les attentes de terrain et favoriser des actions concertées.
Le troisième axe, complémentaire à celui-ci, est une analyse de l’offre proposée dans les caveaux de l’Aude et de l’Hérault, au travers notamment d’un observatoire économique de l’œnotourisme régional. Celui-ci permettra, en étudiant les retombées économiques, de mieux comprendre les éléments positifs et les difficultés et d’accompagner plus efficacement les viticulteurs dans leurs projets.

Comment la Chambre d’agriculture entend-elle justement accompagner ces nouveaux projets ?

La Chambre d’agriculture de l’Hérault accompagne tous les professionnels, coopératives et vignerons indépendants, qui sont ou souhaitent entrer dans une démarche œnotouristique. Nous leur proposons notamment des modules de formation, car c’est un métier à part entière de pouvoir accueillir le public et de mettre en avant ses produits. Nous sommes donc là comme appui à la création de projets. Voilà pourquoi nous saluons toutes les initiatives prises dans le département que ce soit par les vignerons, les agriculteurs ou les institutionnels.
La Chambre d’agriculture est d’ailleurs partenaire du conseil départemental via le guide « L’Œnotour de l’Hérault » qui est une formidable occasion de faire rayonner les 700 caveaux héraultais. Notre mission avec ce nouveau guide est d’assurer le suivi, l’analyse en terme de développement touristique mais également de comprendre le ressenti des consommateurs et des viticulteurs engagés dans la démarche, pour en mesurer les forces et les faiblesses. Nous ferons le bilan dans un an, pour voir la capacité et l’utilité du dispositif, mais également afin d’analyser l’évolution du comportement touristique dans le département de l’Hérault.

Le dynamisme agricole héraultais boosté par l’agri/oeno-tourisme
Les circuits courts sont une réelle opportunité pour les 1 462 exploitants héraultais qui commercialisent en direct. 46 % de maraîchers et 30 % de caves particulières pratiquent la vente directe grâce à une offre élargie et des produits à forte image positive identitaire de la Méditerranée (vins, olives, fromages, fruits : melon, légumes, coquillages…). Plus de 400 exploitations s’ouvrent à l’agritourisme dont 125 ont le label Bienvenue à la ferme.

Infographie : l'agriculture dans l'Hérault en chiffres

L’agriculture dans l’Hérault en quelques chiffres
  • 9 900 exploitations agricoles
  • 182 640 hectares de surface agricole utile
  • Production :46,5% vignes / 35,6% fourrage / 10,3% céréales
  • 2e place en France pour l’emploi agricole
  • 10 810 responsables d’exploitation
  • 2/3 des exploitants sont viticulteurs
  • 2 620 salariés permanents
  • 1 300 salariés saisonniers

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici