Des chaussures fabriquées avec du marc de raisin

Laure Babin créatrice des chaussures Zeta à base de cuir de marc de raisin
Laure Babin, créatrice des chaussures Zeta 100% éco-responsables... réalisées avec du cuir de marc de raisin !

Laure Babin a créé une nouvelle marque de sneakers baptisée Zèta. Leurs particularités ? Elles sont fabriquées à base de résidus de raisin et d’autres matières recyclées issus notamment de la filière viticole. Zoom…

À 23 ans, Laure Babin a réussi son pari, celui de réconcilier la mode, l’une des industries les plus polluantes du monde, et l’écologie. « J’avais envie d’entreprendre dans la mode et très vite j’ai découvert qu’il y avait dans ce secteur d’activité un véritable souci environnemental et social. Je me suis donc demandé quel produit pouvait être amélioré. Après avoir effectué quelques recherches, mon choix s’est tourné vers la basket. Il s’agit d’un accessoire de mode très prisé de la jeune génération, dont la fabrication est particulièrement énergivore et polluante » explique la jeune entrepreneuse.

Des baskets entièrement éco-responsables 

Après un an à écumer les différents ateliers de production dans l’idée de trouver des solutions alternatives, Laure découvre un matériau innovant : le cuir de raisin. « Il s’agit d’un véritable cuir réalisé à partir de déchets issus de la production viticole qui sont récupérés, broyés et transformés en fibre, par une entreprise italienne qui a breveté la technologie. Les qualités techniques et esthétiques de ce nouveau textile sont inégalables. Il est parfaitement élastique mais également imperméable. En outre, la démarche est parfaitement en accord avec ma philosophie, à savoir fabriquer une chaussure zéro déchet et limiter ainsi le gaspillage » précise la jeune fille.
Cette nouvelle marque de chaussures, baptisée Zèta, a en effet la particularité d’être constituée de matériaux 100% recyclables et vegan. « La surface extérieure de la chaussure est composée de marc de raisin pressé et transformé en cuir végétal. La semelle intérieure est, elle, composée de bouchons de liège recyclés et les lacets sont fabriqués à partir de bouteilles en plastique repêchées en Méditerranée ».

Maitriser aussi l’impact social 

Pour la fabrication, c’est au Portugal que cela se passe. « Chaque paire de chaussures est fabriquée à la main dans un atelier familial près de Porto, dans une volonté d’économie circulaire. L’objectif de ma démarche est en effet de placer l’humain au cœur du projet et d’être responsable à chaque étape de la production, y compris sur le plan social » souligne Laura.

Des chaussures qui ont du succès

Pour accélérer la commercialisation de son nouveau modèle de basket, Laura a lancé une campagne de financement participatif à l’automne. « L’idée était de mettre en pré-vente une centaine de chaussures afin de pouvoir les expédier courant décembre. Mais à ma grande surprise, j’ai fait face à un véritable engouement. Plus de 2700 paires de chaussures ont déjà été pré-commandées. Aujourd’hui, je reçois des commandes de partout : de Belgique, des Pays-Bas, du Canada… c’est fou » confie la jeune entrepreneuse.

Les baskets Zeta sont en production et devraient être disponibles d’ici la fin de l’année… à vos marques !

Toujours dans le cadre de cette démarche éco-responsable, il sera possible de renvoyer les baskets trop usées gratuitement à la start up, afin qu’elles soient recyclées. « Nous ne voulions pas que ces baskets en fin de vie soient un déchet supplémentaire pour la planète. C’est pourquoi nous les collecterons contre un bon d’achat, puis nous les enverrons à l’usine de recyclage de tri textile normande Gebetex, où elle seront recyclées en combustible vert » explique Laura Babin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici