De la Circulade… à la Circubalade en Terrasses du Larzac

Rendez-vous les 3, 4 et 5 juillet 2020 pour la circubalade en Terrasses du Larzac
Le vignoble des Terrasses du Larzac — Photo © Nathalie Savary

Papilles et pupilles en éveil, les épicuriens ont rendez-vous les 3, 4 et 5 juillet 2020 au cœur de l’AOP Terrasses du Larzac.

Même date, autre formule. Il suffisait d’y penser ! « La Circulade en Terrasses du Larzac connaît un tel succès qu’elle a attiré l’an dernier, plus de 2000 inconditionnels d’Occitanie et d’ailleurs. Alors, si le contexte sanitaire nous a conduit à annuler cet événement phare, nous avons réfléchi au moyen de renouer le lien avec les amateurs des vins de notre appellation » explique Charlotte de Béarn, vigneronne au château de Jonquières.
L’idée ? Remplacer cette année, la randonnée gastronomique organisée dans les vignes le premier week-end de juillet, par une circubalade d’un domaine à un autre.
Neuf tranches horaires seront proposées, chaque vigneron accueillant une dizaine de personnes au caveau ou en cave, sur tout ou partie de ces créneaux.
La dégustation des cuvées en AOP Terrasses du Larzac, subtile alliance entre générosité et fraîcheur, s’accompagnera de charcuteries, pélardons, olives et autres produits du terroir. « Chacun sera libre de planifier son circuit clés en main : en partenariat avec les offices du tourisme, nous proposerons des suggestions de balades, de visites et d’activités de pleine nature à proximité des domaines participant à l’ opération ainsi que des adresses d’hébergements et de restaurants, pour donner un coup de pouce à l’économie locale » poursuit Charlotte de Béarn.
Carte interactive à l’appui, ces déambulations seront donc un heureux prétexte à la (re)découverte des Terrasses du Larzac.

Au centre-nord de l’Hérault, à 30 minutes de Montpellier, l’appellation Terrasses du Larzac forme un « V » adossé aux reliefs du causse du Larzac. D’un côté, la Vallée de l’Hérault, de l’autre, la Vallée de la Lergue, avec pour repère symbolique le Mont Baudile culminant à plus de 850m. Les ruffes (terres d’argile rouge) autour du Lac du Salagou, les galets roulés de Puechabon, les plateaux basaltiques au-dessus de Lodève, le calcaire entre Ganges et Aniane, les terroirs de cailloutis calcaires et argilo-calcaires de Jonquières, offrent autant de subtilités géologiques à cette pépite languedocienne. Ici, pins, oliviers, chênes verts, blancs ou kermès et garrigue poussent sans complexe. Côtoyant ci et là, des mazets, des capitelles et des murets de pierres, ils servent de décor à une pléiade de villages de caractère comme Saint-Guilhem-le-Désert et à des paysages extraordinaires marqués par la présence de trois Grands Sites de France : les Gorges de l’Hérault, le Cirque de Navacelles, et le Lac du Salagou-cirque de Mourèze. Le décor est planté…

EN PRATIQUE
Horaires

  • Vendredi 3 juillet : 18h30
  • Samedi 4 juillet : 10h, 12h, 16h30, 18h30
  • Dimanche 5 juillet : 10h, 12h, 16h30, 18h30

Frais de participation (incluant un verre à dégustation) : 5€ le vendredi soir , 15€ le samedi ou le dimanche, 20€ le week-end
Réservation obligatoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici