De nouveaux cépages, face aux changements climatiques

Une magnifique grappe du cépage grec Assyrtiko

Château La Roque, un des premiers domaines viticoles en France ayant planté le cépage grec Assyrtiko dans le cadre d’expérimentation et d’adaptation au changement climatique, lance cette une nouvelle micro-cuvée d’Assyrtiko.

Le Château La Roque est un domaine viticole de 45 ha situé en Appellation Pic Saint-Loup. La culture de la vigne y persiste depuis 1259.
La totalité de la production du domaine est certifiée en bio et biodynamie.
Les propriétaires du domaine, Sylviane et Bertrand Barascud,épaulés par une équipe technique, poursuivent leur démarche qualitative orientée vers le respect de l’environnement et la production de vins sains. Les méthodes ancestrales sont appliquées au domaine: labour des sols à cheval, travaux en fonction des cycles de la lune, vendanges manuelles…

Conscient des changements climatiques, Cyriaque Rozier, vigneron et régisseur du domaine parcourt, depuis de nombreuses années, les vignobles du monde à la recherche de cépages adaptés à des climats encore plus secs que celui du Pic Saint-Loup.
Ainsi, en 2016, les cépages étrangers venant de Grèce (Assyrtiko) et de Croatie (Malvoisie d’Istrie) ont été plantés sur des surfaces d’un demi hectare chacun.

Cette année, quand les vignes du domaine ont subi un coup de chaleur sans précédent, ces deux cépages se sont montrés plus résistants que les cépages traditionnels du sud (vermentino, grenache, carignan…).
Actuellement en cours de fermentation, les Assyrtiko et Malvoisie s’annoncent prometteurs. Si les vendanges ont été plus tardives d’une quinzaine de jours par rapport à leurs régions originelles, les équilibres sucre/acidité sont assez similaires à ceux observés à Santorin et en Istrie. La première micro-cuvée d’Assyrtiko en France permet de voir comment ce cépage cultivé dans des conditions extrêmes à Santorin se comporte sur notre terroir. D’autres plantations sont envisagées dans un avenir proche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici