Emmanuel Clausel crée le Domaine Uma en Pic Saint-Loup

Le Domaine Uma créé par Emmanuel Clausel en Pic Saint Loup

A Valflaunès, en AOP Pic Saint-Loup, le domaine de Valcyre fête son premier millésime avec son nouveau propriétaire, Emmanuel Clausel. Ce dernier vient d’étendre le vignoble de 17 hectares supplémentaires et crée le Domaine Uma…

Ancien directeur d’Urbat, Emmanuel Clausel a vendu son entreprise de promotion immobilière en 2020, en quête d’un nouveau projet de vie. Le retour à la terre, un appel hérité de ses grands-parents agriculteurs, s’impose après une série de rencontres qu’il qualifie lui-même de “providentielles”, avec Karen Turner, meilleure œnologue du monde en 2016. 
Ensemble, ils dessinent depuis près d’un an les contours d’un nouveau domaine baptisé Uma, du nom de la déesse mère du panthéon hindou, qui offre l’abondance matérielle autant que la sagesse et l’énergie. Leur objectif : poursuivre la quête d’excellence des vins du domaine classés en AOP Pic Saint-Loup pour les vins rouges et exprimer le potentiel de ce terroir en blanc.

Un terroir de blancs

Pour concrétiser cette grande ambition, Emmanuel a entrepris le rachat des vignes de son voisin : 17 hectares dont un tiers planté de cépages blancs. Un vaste terroir qui vient compléter les 103 hectares d’espaces protégés, dont un vignoble de 43 hectares du domaine de Valcyre. « Seuls 23 hectares sont plantés à cette date, dont 12 hectares en AOP Pic Saint-Loup, le reste en IGP. D’où la liberté de plantation donnée à Karen pour imaginer la future identité de nos vins, et pourquoi pas orienter la gamme majoritairement sur les blancs. Plus nous avançons dans la connaissance de notre vignoble, plus nous notons en effet à quel point le terroir est favorable aux blancs » souligne-t-il.
Parmi les cépages du programme de plantation : des locaux bien connus mais aussi des italiens, et en particulier « le fiano, cépage blanc originaire de Campanie ou le Sangiovese venu de Toscane. Nous envisageons également de faire des bulles » précise le nouveau propriétaire.

Un acteur de poids

A terme, la production totale devrait avoisiner les 350 000 bouteilles « ce qui fera de nous un acteur significatif au sein de l’AOP Pic Saint-Loup », précise Emmanuel Clausel.
Car l’ancien promoteur immobilier voit les choses en grand ! Outre une nouvelle gamme de vins, il ambitionne en effet de créer sur place un lieu oenotouristique inédit, capable de recevoir environ 60 000 personnes par an et d’embaucher une cinquantaine de personnes. Au programme, un hôtel 5 étoiles avec 23 chambres et un spa de 400m², un restaurant gastronomique, un bistrot, un espace dégustation, une boutique, une galerie d’art et une école autour du goût.
L’adresse sera bientôt incontournable pour les œnophiles !

Article précédentFitou : une appellation, deux terroirs
Article suivantFemmes de caracTERRE : Anne-Laure Gauch-Borras

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici