La taille des bouteilles a-t-elle une influence sur la conservation du vin ?

En quoi la taille des bouteilles influence-t-elle la conservation du vin ?

La bouteille de vin standard fait 75 cl, mais il existe de nombreuses autres tailles de bouteilles en verre. De plus petites, comme la piccola (20cl), la chopine (25cl) ou la fillette (37,5cl). D’autres beaucoup plus grandes : le magnum (1,5 litre), le jéroboam (3 litres), le Balthazar (12 litres), ou encore le Melchior (18 litres), pour n’en citer que quelques-unes.
Ces différences de taille ne sont-elles qu’esthétiques ou la taille des bouteilles de vin a-t-elle une incidence sur la conservation du vin ?

Taille des bouteilles et vieillissement du vin

« Que la bouteille fasse 75 cl ou 1,5 l, la dimension du goulot ne varie pas ou très peu. La prise d’air sera donc la même pour une petite bouteille ou pour un très grand contenant » explique Jean Guizard, président de la Fédération des Cavistes Indépendants et gérant de la cave Mégavins à Mauguio.
Si l’échange gazeux est donc similaire pour toutes les tailles de bouteilles, ce qui change en revanche, c’est le volume de vin présent dans la bouteille. En effet, « à apport d’air égal, le volume de vin est radicalement différent selon le format choisi. Par conséquent, une bouteille avec un volume plus grand risquera moins de s’oxyder qu’une plus petite bouteille » précise Jean Guizard. Les vins tranquilles, comme effervescents, se conservent donc mieux dans des grandes bouteilles.

Une fois débouchée, quelle bouteille pour conserver le vin ?

Grandes ou petites, les bouteilles ouvertes laissent entrer l’air au contact du vin. Le phénomène de l’oxydation commence alors invariablement dans tous les « flacons ». Pour conserver au mieux un vin entamé, il est recommandé, selon la quantité restante, de le transvaser dans une bouteille plus petite. L’idée étant de toujours remplir au maximum une bouteille, afin de laisser le moins d’air possible entre le niveau du vin et le bouchon dans le goulot.
Ainsi, une bouteille de 75 cl entamée sera mieux conservée si vous versez le vin restant dans une demi-bouteille par exemple. Idem pour un magnum que vous transvasez dans une bouteille standard.
Il existe également des accessoires qui permettent de faire remonter le niveau du vin dans la bouteille, comme par exemple des billes de vin que l’on fait glisser délicatement dans le goulot, qui s’accumulent au fond de la bouteille et font remonter le vin restant au plus près du bouchon dans le goulot.

Le saviez-vous ?
Jéroboam, Mathusalem, Balthazar, Salomon, Nabuchodonosor… ces noms sont tous issus de la Bible. En effet, l’histoire montre que les moines ont contribué à développer la vigne et le vin dans leur cloître, leur prieuré ou leur clos. Il n’est d’ailleurs pas rare de retrouver ces mots dans le nom de certains domaines, dont les vignobles appartenaient aux religieux.
Pour la petite anecdote, il y a un moyen mnémotechnique pour retenir le nom de ces bouteilles dans le bon ordre : “Debout Mag : gérez ma salle pour le bal des nases !” Certes c’est un peu tiré par les cheveux, mais cela donne :
• demi-bouteille
• bouteille
• Magnum
• Jéroboam
• Réhoboam
• Mathusalem
• Salmanazar
• Balthazar
• Nabuchodonosor
• Salomon

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici