L’ Alicante

Cépage : l'alicante
Cépage : l'alicante

Origines

D’origine espagnole, l’alicante s’est répandu en France grâce à Louis Bouschet de Bernard, chercheur et expérimentateur montpelliérain.
Ce cépage est issu d’un croisement, réalisé en 1855, du petit Bouschet (aujourd’hui pratiquement disparu) avec le grenache noir.

Zones d’implantation

En très forte régression en France, ce cépage ne représente plus que 10 000 hectares, essentiellement dans le Languedoc, la Provence et la Corse.
On en trouve toutefois toujours en Algérie, au Portugal et en Californie.

Arômes

Ses arômes de baies rouges et noires bien mûres sont rehaussés par des touches boisées qui viennent se conjuguer à une charpente tannique charnue.
En bouche, il est très harmonieux, rond et plein, et propose une finale très longue.

Caractéristiques des vins

L’alicante est l’un des rares raisins noirs à jus rouge, la plupart des cépages noirs  français présentant un jus blanc. Cépage dit « teinturier », il permet d’obtenir des vins très colorés, d’un rouge vif soutenu. Il est utilisé dans les assemblages pour apporter de la couleur et parfois un peu de gras.

Robe

Ce vin a une belle robe pourpre profonde aux reflets rubis et grenat.

Avec quoi le boire

Servi à 17°-18°C, l’alicante se marie particulièrement bien avec les plats régionaux, les viandes en sauce, les rôtis, le gibier, le lapin grillé et le magret de canard. Il accompagne parfaitement les fromages au lait de vache comme le Camembert ou le Reblochon.

Soins et culture

Cépage vigoureux et productif, l’alicante est particulièrement bien adapté aux sols et aux climats méditerranéens. Résistant à l’oïdium, il est toutefois sensible à l’humidité (mildiou) et au vent. Il demande des sols peu profonds et un éclaircissage manuel à la véraison afin de ne garder que les meilleures grappes qui mûrissent ainsi dans de bonnes conditions.

Comment le reconnaître

Les jeunes feuilles sont vertes  avec un pourtour légèrement bronzé tandis que les feuilles adultes ont des nervures roses à rouges. À l’automne, la coloration des feuilles se fait assez tard, prenant une teinte rouge carmin vif luisant. Le rameau herbacé est, quant à lui, vert rayé de rouge.
Les grappes sont grosses et les baies de taille moyenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici