Languedoc : une grande diversité de vins

Languedoc : une grande diversité de vins ...à déguster !

Le terroir de grands vins rouges

Le Languedoc produit en grande majorité des rouges qui représentent pratiquement tous les styles, depuis les vins souples, frais et aromatiques, aux vins riches, complexes, souvent élevés en fûts et avec un véritable potentiel de vieillissement. Des vins qui se caractérisent généralement par des arômes de fruits rouges ou de garrigue, comme le thym, le laurier, ou la résine de pin. On retrouve également des notes d’épices ou encore de réglisse et d’olive noire. En bouche, les vins peuvent être souples et légèrement tendus pour les plus légers (à boire jeunes), ou davantage charnus, aux tanins veloutés et fondus, avec un caractère chaleureux plus ou moins marqué selon les terroirs.

Des vins blancs qui font l’unanimité

Les blancs du Languedoc sont réputés pour être de Grands Vins. Les crus Faugères ou Saint-Chinian produisent des blancs marqués par une belle acidité et de jolie notes florales. Les arômes de fruits du verger, de garrigue ou encore d’agrume signent le caractère méridional de ces blancs expressifs. Le terroir de Picpoul-de-Pinet, produit quant à lui des blancs particulièrement frais et d’une grande vivacité, marqués par une finale iodée et saline. Enfin, le Languedoc est également réputé pour ses Clairettes élaborées à base du cépage éponyme, aux arômes de pommes, de pamplemousse et de fleurs blanches, ainsi que pour ses Limoux blancs produits à base de chardonnay, aux notes délicates d’agrumes, de fruits exotique et de miel.

Le premier producteur de vins rosés

Le Languedoc est également le premier producteur de rosés (320 millions de bouteilles), devant la Provence et la Loire. La palette des styles est particulièrement variée : on trouve principalement des vins légers et gourmands, aux arômes de petits fruits rouges, d’agrumes (oranges et pamplemousse), d’épices douces et de plantes aromatiques. Certains rosés ont, quant à eux, des profils plus complexes et puissants, avec un réel potentiel de gastronomie et même de garde. Ils peuvent ainsi aisément être consommés toute l’année !

Bernard Bardou, sommelier conseil et caviste itinérant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici