Les cochons des Agriolles : faire rimer bien être et qualité !

Pratiquer l'élevage en plein air afin d'élever les cochons dans les meilleures conditions possibles

Installés au domaine des Agriolles depuis 15 ans ans, Dominique Soullier et Bertrand Guichard élèvent près de 180 cochons de race diverses en plein air. « La question du plein air était évidente car nous voulions élever nos cochons dans les meilleures conditions possibles. Or, l’élevage en plein air est le plus approprié, car c’est celui qui se rapproche le plus des conditions de vie naturelles des animaux » explique Dominique.

Des cochons en semi-liberté

Élever des cochons en plein air requiert une technique particulière. « Il est indispensable que les porcs disposent d’un abri, car ils sont sensibles à la chaleur et au soleil. C’est pourquoi nous avons mis en place un bâtiment constitué de plusieurs box, où les animaux peuvent venir à leur guise se reposer ou manger. Un accès à l’extérieur leur permet également de sortir quand ils le souhaitent » précise Dominique Soullier. La ferme des Agriolles dispose en effet de plusieurs hectares réservés aux cochons. « Il s’agit de champs où les cochons peuvent pâturer en liberté » ajoute Dominique.

Prendre en compte le bien-être des animaux

L’entretien des parcs, et les soins prodigués aux cochons représentent au quotidien beaucoup plus de travail qu’en bâtiment, mais il s’agit avant tout d’une démarche philosophique, remarque Dominique. « Cette méthode d’élevage prend en compte le bien-être des animaux. Les cochons se sentent bien et sont beaucoup moins stressés que dans un élevage industriel. Au final, tout le monde s’y retrouve car les conditions sont bonnes pour eux mais aussi pour nous et pour les consommateurs, ce qui permet de proposer des produits sains et de qualité ».

Une nourriture de qualité

Cette recherche de la qualité, Dominique et Bertrand l’appliquent également à la nourriture des animaux. « Deux fois par jour, les cochons sont nourris avec des céréales à base d’orge, dont 60% provient de la culture locale. En complément, nous leur proposons également du pain récupéré, des restes de haricots mungo et du petit lait provenant d’un éleveur de chèvre voisin. L’idée étant de leur proposer une alimentation diversifiée et parfaitement équilibrée, bénéfique tant pour leur santé que pour le goût de la viande » souligne le producteur.

Des produits transformés sur place

Dominique et Bertrand s’occupent eux-mêmes de chacune des étapes de transformation et de fabrication des produits. « Tout commence avec la reproduction et l’élevage. Nous avons 12 femelles reproductrices et plusieurs mâles. Chez nous tout se fait naturellement, sans insémination. Les petits sont ensuite élevés, puis engraissés durant plus d’un an contre huit à dix mois dans l’industrie ».
Les deux producteurs transforment alors eux- même les produits dans le laboratoire de la ferme. « Nous proposons toute une gamme de produits issus et transformés directement à la ferme : rôtis, côtes, saucisses. Nous proposons également des produits cuits : pâtés, andouillettes, boudins ainsi que des produits secs : saucisse sèche, noix de jambon, coppa, poitrine…».

Une vente directe avant tout

La vente s’effectue en direct, principalement dans des boutiques paysannes. « Nous avons également créé la boutique « Ô Champs », un point de vente collectif sur la ferme, avec un magasin à Clermont-l’Hérault » conclut le producteur.

Domaine des Agriolles
Mas d’Alhen
34150 La Boissière
04 67 55 57 88

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici