La Métropole de Montpellier vise la labellisation Vignobles & Découvertes de son territoire

La Métropole de Montpellier vise la labellisation Vignobles & Découvertes de son territoire
La Métropole de Montpellier vise la labellisation Vignobles & Découvertes de son territoire — Photo © Nathalie Savary

La Métropole de Montpellier vient de lancer une étude sur le développement et la structuration de l’œnotourisme sur son territoire. L’objectif : proposer une offre pertinente et adaptée mais également obtenir la labellisation Vignobles & Découvertes…

«L’œnotourisme est essentiel pour notre territoire. Sur les 31 communes qui composent la métropole, plus de la moitié ont un caractère rural et ont une activité viticole importante. Alors certes, nous avons pris du retard ces dernières années, notamment par rapport à la valorisation de l’appellation Languedoc Grés de Montpellier, mais nous allons rattraper cela. D’autant plus que sur le reste du département les avancées sont fabuleuses » remarque Cyril Meunier vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole, délégué au tourisme.

Intégrer l’œnotourisme à l’offre touristique

Preuve de cet engouement, le 16 mars dernier, Montpellier Méditerranée Métropole a lancé une étude sur le développement et la structuration de l’œnotourisme sur son territoire. « Il s’agit d’une consultation de l’ensemble des acteurs de la filière, notamment la Chambre d’agriculture et les syndicats viticoles. Le principe est en effet de mettre en place des relations transversales avec l’ensemble du réceptif touristique afin de structurer l’œnotourisme sur le territoire. L’objectif à terme, est que la stratégie touristique de court séjour intègre systématiquement une vocation découverte de nos terroirs, à travers nos vins et nos caveaux » explique Cyril Meunier.
La finalité de cette étude est également de « candidater au label Vignobles & Découvertes d’ici la fin de l’année 2021 » ajoute Floriane Freulon, chargée de mission tourisme à la Métropole de Montpellier. « A ce titre-là, nous devons répondre aux critères du label et montrer que nous les avons intégrés dans notre offre touristique » assure Cyril Meunier.

Une équipe d’experts

Pour s’assurer de répondre aux diverses exigences du label Vignobles & Découvertes, la structuration de l’offre œnotouristique du territoire a été confiée à l’Agence Atout Terroir ainsi qu’à André Delrieux, consultant en œnotourisme et spécialiste de la valorisation des patrimoines oeno-culturels. « Leur mission est avant tout d’identifier clairement le positionnement œnotouristique de la Métropole en définissant des enjeux et les axes stratégiques prioritaires pour ensuite élaborer un programme d’actions sur 3 ans » détaille Floriane Freulon.

Un inventaire précis du territoire

La première étape de ce projet, qui devrait être finalisée au mois de juin prochain, consiste notamment à réaliser un état des lieux de l’offre œnotouristique et culturelle sur le territoire. Pour ce faire, un inventaire complet des prestations existantes est en cours, précise la chargée de mission tourisme. « Il s’agit d’abord de recenser tous les acteurs de l’œnotourisme, les hébergeurs, les restaurateurs, les bars à vin ou encore les cavistes, mais aussi les agences réceptives et les offices du tourisme. Une enquête est également menée auprès des professionnels et notamment des 60 vignerons qui travaillent en caves particulières ou coopératives sur le territoire de la Métropole. Le but est de collecter un maximum d’informations concernant les prestations proposées mais aussi de faire émerger de nouvelles idées ».

Mieux cerner l’identité du territoire

En parallèle, un inventaire œnoculturel, identitaire et historique de la Métropole est actuellement réalisé par l’expert André Delrieux. « La démarche proposée ici est d’identifier l’approche culturelle du territoire, la manière dont les habitants et les visiteurs le perçoivent, l’habitent, le découvrent, le vivent. Cette expertise devrait nous permettre de mieux cerner la dynamique, l’identité et les points forts du territoire pour développer une offre personnalisée et spécifique » remarque Floriane Freulon. « Le projet, à terme, est de concevoir tout un circuit culturel, autour du patrimoine, des personnages historiques ou des lieux insolites étroitement liés à la l’histoire de la viticulture de notre bassin de vie » ajoute le vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Etablir le profil des oenotouristes

Un questionnaire, sous forme de jeu concours, devrait également être envoyé à la clientèle touristique par les services de la métropole. « Celui-ci nous permettra d’établir le profil des œnotouristes afin de leur proposer des prestations adaptées à leurs attentes. En effet, ici, la clientèle œnotouristique n’est pas forcément celle des autres destinations héraultaises. Elle est souvent plus jeune et plus urbaine. En outre, à Montpellier, la clientèle n’est pas forcément véhiculée. Il faut ainsi prendre en compte cette contrainte en misant notamment sur la mobilité douce » souligne Floriane Freulon.

Elaborer un plan d’action avec les parties prenantes

La troisième phase de ce projet concerne l’organisation d’ateliers, au printemps et cet été, afin de co-construire et de réaliser le plan d’action avec tous les acteurs de la filière. « L’objectif de ces ateliers est que tous les professionnels de la filière œnotouristique s’entendent sur les enjeux et les orientations stratégiques. Le but est de proposer une offre œnotouristique à laquelle l’ensemble des professionnels adhère » précise Floriane Freulon.
Le plan d’action devrait être finalisé pour le mois de novembre prochain. « Il sera élaboré sur trois ans autour de divers volets, notamment la communication et la promotion du territoire mais aussi l’animation autour du développement durable. Les attentes de la clientèle œnotouristique sont en effet étroitement liées au respect de l’environnement avec une forte adhésion, notamment, à la viticulture biologique » remarque la chargée de mission tourisme à la Métropole.

Vers la labellisation Vignobles & Découvertes

Enfin, la dernière étape de cette étude comprend la rédaction du dossier de candidature Vignobles & Découvertes, « qui doit être déposé avant le 31 décembre 2021 » précise Floriane Freulon, gérante d’Atout Terroir.
Le label Vignobles et Découvertes est attribué pour 3 ans par Atout France, à une destination à vocation touristique et viticole proposant une offre de produits touristiques multiples et complémentaires. « Ce label est indéniablement un plus en matière de notoriété nationale et internationale. C’est une marque dont la gestion et la procédure d’attribution sont encadrées par un règlement et des critères précis. Pour la clientèle, ce label est un gage de qualité qui lui assure d’être orientée sur des prestations qualifiées. Pour la métropole, il est une véritable reconnaissance de sa légitimité en tant que destination touristique. Il est enfin l’aboutissement d’une véritable démarche collective » conclut Cyril Meunier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici