Vigneron & Responsable : des nichoirs à chauve-souris

Des nichoirs à chauve-souris dans les vignes pour une agriculture plus responsable et utilisant moins de pesticides

C’est bien connu, le monde du vivant peut être un véritable allié des viticulteurs. Par exemple les chauves-souris sont de grandes consommatrices de papillons ravageurs de la vigne. « Une seule chauve-souris est capable de manger en une nuit près de 2000 insectes, dont certains sont nuisibles pour la vigne comme l’eudémis, un papillon ravageur » explique Axel Richarte, chef de culture au Château Puech Haut à Saint-Drézéry. Devant cette solution efficace et écologique, une initiative du Département,  accompagnée par la Chambre d’Agriculture, a permis d’installer plus de 600 abris dans l’Hérault. « Favoriser l’implantation de cet animal dans les cultures permet clairement de diminuer les traitements. Les chauves-souris s’avèrent en effet une véritable alternative à certains insecticides et sont un complément très intéressants pour les vignerons engagés en agriculture biologique » ajoute le chef de culture. Ces abris, fixés sur un arbre au milieu des vignes ou sur des bâtiments de l’exploitation, peuvent accueillir jusqu’à 50 individus. « Une étude réalisée au domaine, nous a permis de recenser plus de 8 espèces de chauve-souris sur le vignoble. Parmi elles, la pipistrelle est particulièrement menacée et peu appréciée voire méprisée du grand public. Cette opération est donc importante tant pour la biodiversité que pour la sensibilisation de nos visiteurs » conclut  Axel Richarte.

Retrouvez ce sujet en vidéo sur la page Youtube de la chambre d’agriculture https://www.youtube.com/channel/UCWhqmtrIR3DsXaTyNJVF1aw

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici