Un nouveau nom et de nouvelles ambitions pour la cave de Florensac

La Cave des Vignerons de Florensac change de nom et devient Florès

Pour briser l’image poussiéreuse encore associée aux caves coopératives, la nouvelle génération d’artisans vignerons de la cave de Florensac s’engage pour mettre en avant la qualité de ses vins de caractère et se rebaptise : Florès.
Un nom plus en phase avec la personnalité et les valeurs de la cave et qui trouve son origine au 17e siècle, dans l’expression provençale « faire florès », synonyme de succès et de reconnaissance.

L’environnement au cœur des priorités

Un nom qui fait résonance à son engagement pour la biodiversité et ses ambitions pour améliorer ses performances environnementales afin d’être certifié HVE3.
Véritable modèle d’économie circulaire, la cave gère en effet plus de 570 hectares en culture raisonnée (confusion sexuelle, désherbage par intercep, contrôles hydriques, parcelles bio…) et recycle aujourd’hui tous ses résidus après vinification.
Elle produit même 44% de son énergie grâce à son parc photovoltaïque.

Un grand terroir de vins blancs

Enfin un nom qui reste connecté à Florensac et son terroir privilégié bordé par l’étang de Thau.
Situé au cœur de l’appellation Picpoul de Pinet, c’est la promesse d’une aventure humaine basée sur l’entraide et la collaboration pour ces amoureux du vin et de la terre qui réaffirment ainsi leur volonté d’apporter à leur production toutes ses lettres de noblesse.
En 2020, Florès est devenue une des premières caves productrices de vins blancs dans l’Hérault.

« Notre secret et notre force résident dans le travail solidaire et l’esprit de famille écoresponsable de nos 70 coopérateurs, qui n’ont de cesse de s’investir sans compter pour la qualité des vins. Chaque année, nous n’hésitons pas à nous remettre en question pour adapter nos choix et nos actions en fonction des différentes récoltes afin de proposer des vins à la personnalité unique et authentique. Il suffit d’ailleurs de les goûter pour être conquis » souligne Marc Carda, président de la cave depuis 2017.

Article précédentStéphanie Daumas prend la direction du syndicat de l’AOC Languedoc
Article suivantLes Pépites du Sud de Jérôme Villaret

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici