Quelles influences la musique a-t-elle sur le vin ?

« La musique est depuis longtemps utilisée en agriculture, que ce soit pour assurer une meilleure croissance aux plantes cultivées sous serres, ou pour offrir de meilleures conditions d’élevage aux animaux. Mais j’ai découvert qu’elle pouvait aussi avoir de réelles vertus sur le vin ! En 2017, j’ai en effet participé, avec Mireille Rambier et son équipe d’œnologues, aux dégustations comparatives de la cuvée « Mélody ». Le constat a été particulièrement édifiant : nous avons unanimement noté une évolution positive du vin, avec une belle typicité mais également une structure gustative et aromatique plus riche et plus complexe, qui s’apparente presque à une macération carbonique. La cuvée vinifiée en musique présente également un profil plus évolué et abouti que sa jumelle, y compris sur le plan visuel, la couleur de la robe est plus travaillée, tirant davantage sur le mordoré. Au nez, le côté aromatique est beaucoup plus expressif, plus ouvert mais également plus confit et gourmand. En bouche, c’est assez probant, les tanins sont moins raides, plus longs et soyeux. On est sur l’équilibre, la finesse et l’élégance. Tout laisserait à croire que la cuvée musicale a été élevée une à deux année de plus que sa jumelle !

Thierry Boyer, sommelier conseil, membre de l’Association de la Sommellerie Française et membre des Toques Blanches Internationales

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici