Dans les coulisses de la cave de l’Ormarine

Cyril Payon, directeur de la cave de l'Ormarine
Cyril Payon, directeur de la cave de l'Ormarine

Située au cœur de l’Occitanie, à quelques pas de la Méditerranée, la cave de l’Ormarine rassemble des femmes et des hommes unis autour de mêmes valeurs. Zoom…

Fondée en 1922, la Cave de L’Ormarine est aujourd’hui le résultat de la fusion de cinq caves coopératives des départements de l’Hérault et du Gard : Pinet, Villeveyrac, Cournonterral, Vias et Saint Hippolyte du Fort. Elle rassemble plus de 470 coopérateurs, ce qui en fait une des principales caves du Languedoc.

L’union fait la force

« Rassembler les vignerons fait partie de l’ADN de la cave. C’est grâce à cette ouverture sur le monde et à la diversité de ses adhérents qu’elle a pu se développer et pérenniser son activité, faire face à certaines difficultés, mais également faire progresser la qualité de ses vins. C’est aussi grâce à cette philosophie qu’aujourd’hui elle est en mesure de protéger le patrimoine paysager exceptionnel qui l’entoure » assure Cyril Payon, le directeur de l’ensemble coopératif.

La cave de l’Ormarine accompagne les coopérateurs qui souhaitent se convertir dans une démarche progressive. C’est pourquoi, depuis 2018, 800 hectares de vignes ont été labellisés Terra Vitis et 1200 hectares devrait l’être en 2020. « Une dizaine de nos adhérents sont par ailleurs certifiés en Agriculture Biologique pour une surface en production de près de 200 hectares ». D’autres démarches sont également encouragées. « L’an dernier, la cave a commercialisé un AOP Picpoul de Pinet sans sulfites ajoutés, baptisé Esprit Libre. En outre, depuis 6 ans, la coopérative privilégie la confusion sexuelle en matière de lutte biologique contre le ver de la grappe » souligne Cyril Payon.

De la méditerranée jusqu’aux portes des Cévennes

Avec un vignoble de près de 2 700 hectares, la cave héraultaise rayonne de la méditerranée jusqu’aux piémonts des Cévennes, fidèle à son slogan “L’Ormarine rencontre des terroirs”.
Le vignoble s’étend en effet sur plusieurs appellations et indications géographiques protégées.
L’ensemble coopératif « offre ainsi un belle représentation de la diversité et la richesse des terroirs du Languedoc avec des vignobles situés entre mer, garrigue et étang de Thau » remarque le directeur.

Une large gamme de vins

L’ensemble coopératif commercialise une trentaine de cuvées différentes. Les influences maritimes et les senteurs des garrigues sont les marqueurs de chacune d’entre elles, qui déclinent les cépages régionaux : le piquepoul blanc, le terret bourret, la syrah, le grenache noir, et le mourvèdre. « Aujourd’hui nous proposons une gamme complète de vins blancs, rosés et rouges, en IGP Côtes de Thau, IGP Pays d’Oc, IGP Pays d’Hérault Collines de la Moure et en AOP Languedoc, Saint-Georges d’Orques, sans oublier la célèbre AOP Picpoul de Pinet, produit phare de la cave » ajoute Cyril Payon, directeur de l’ensemble coopératif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici