Faugères, un vignoble 100 % schistes

Faugères, un magnifique terroir au vignoble 100% schistes

Les anecdotes des AOC Languedoc !

Situé entre garrigues et espaces boisés, le vignoble de Faugères s’étend sur 2 100 hectares au nord de Béziers et de Pézenas. « A Faugères, la nature est au cœur du terroir. Les vignes sont implantées en pleine garrigue, dans un environnement sauvage et encore préservé qui a une incidence forte sur la typicité de nos grands vins » explique Nathalie Caumette, présidente du syndicat du cru Faugères.

Une particularité géologique

Le terroir du Faugères se singularise également par une remarquable homogénéité géologique. Un sous-sol original, parmi les plus anciens du monde viticole, et l’un des plus rares (à peine 10 % du vignoble mondial), constitué de schistes gréseux issus de la compression des argiles de l’ère primaire. « Cette particularité résulte de la compression exercée lors de la formation du Massif central » précise Nathalie Caumette.

Un sous-sol idéal pour la vigne

Le schiste est une roche sédimentaire à grains fins, composée principalement de flocons d’argile et de minuscules fragments d’autres minéraux, le tout feuilleté par la compression de l’argile au cœur de l’écorce terrestre. « Ce sous-sol feuilleté et fracturé donne la possibilité aux racines de la vigne de s’infiltrer dans ses fissures jusqu’à sept ou huit mètres de profondeur, ce qui permet d’augmenter les échanges avec les minéraux. Autre avantage, sur sol de schiste, les vignes sont moins sensibles au manque d’eau » explique la présidente du syndicat du cru Faugères.

Cette particularité géologique n’autorise toutefois que des rendements naturellement faibles, avec une moyenne de 35 hectolitres par hectare. Sur sol de schistes, la maturité des raisins peut également être un peu plus lente. Les vignerons de Faugères ont d’ailleurs coutume de dire que « les raisins mûrissent la nuit, lorsque le schiste restitue la chaleur emmagasinée dans la journée ».

Le terroir de grands vins

Le terroir de Faugères produit des vins élégants, fins et profonds, qui traduisent toute la minéralité des paysages.

L’appellation porte sur les vins rouges et rosés reconnus AOC depuis 1982 mais également sur les blancs, reconnus AOC en 2005. Pour les rouges, les cépages sont le grenache, le carignan, la syrah et le mourvèdre. le cinsault est davantage utilisé pour les rosés. Les cépages blancs sont le grenache blanc, la roussanne, la marsanne et le vermentino avec comme cépages accessoires le carignan blanc et la clairette.

Et dans le verre ?
« Sur les vins rouges, selon la vinification, les schistes apportent un côté un peu crayeux, avec beaucoup de relief et des tanins soyeux et veloutés. Ils donnent des vins tendus, graphites avec de la structure et une belle acidité. Pour les blancs, les schistes apportent un côté très élancé et épuré. Les vins sont droits, avec une grande tension et une belle minéralité. Rouges ou blancs, les vins de Faugères sont ainsi taillés pour la garde » explique Baptiste Ross-Bonneau, sommelier indépendant.
L’accord parfait : «Les vins de Faugères rouges, à base de grenache, se marient parfaitement avec un canard, qui offre une vraie finesse de  texture, accompagné d’une sauce réduite à la grenade, pour jouer un peu sur l’acidité. Ils peuvent également accompagner un plat plus traditionnel qui renvoie à la nature et à la garrigue environnante, comme un bœuf de l’Aubrac aux herbes aromatiques. Coté blancs, les vins sont très aromatiques et peuvent idéalement accompagner un plat de légumes cuits séparément en barigoule » conclut le sommelier.
Baptiste Ross-Bonneau
www.sommelierdelacite.fr 
@baptiste_ross_bonneau
06 36 36 82 89

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici