La cartagène du Languedoc

Vins : la Cartagène du Languedoc

La  cartagène est un vin de liqueur typique du Languedoc, produit dans les départements de l’Ardèche, du Gard, de l’Hérault et de l’Aude. Présentation…

La cartagène est un apéritif issu de l’assemblage de 80 % de moût de raisin frais et de 20 % d’eau-de-vie de vin distillée auquel on ajoute du sucre.  La proportion varie toutefois légèrement en fonction des producteurs et des régions viticoles. « Chacun a un peu sa recette. Pour ma part, j’élabore une cartagène à partir de jus de raisin bio issu d’une sélection de grenache, de cinsault et parfois de syrah. Il est en effet essentiel de trouver le juste équilibre entre le sucre et l’acide. Je rajoute ensuite l’alcool après une légère fermentation, ce qui va lui donner toute sa finesse et sa subtilité » dévoile Virgile Joly, vigneron à Saint-Saturnin.

L’étymologie du nom de la Cartagène, fait débat. Pour certains, elle tire son nom du célèbre Hannibal (général et homme politique carthaginois) et arrivée en terres languedociennes lors de la Deuxième Guerre Punique, deux cent ans avant J-C. Mais le nom de Cartagène pourrait également être lié à sa composition, à savoir 1/4 d’alcool vinique et 3/4 de moût. Le terme cartager en occitan signifie  d’ailleurs “labourer une parcelle de vigne une quatrième fois”.

Une cartagène aux différents arômes et reflets

Le mélange obtenu est alors distillé chez un bouilleur de cru local, puis parfois placé en cuve ou en barrique. Certains domaines pratiquent en effet un long élevage en fût (de plus de 15 mois), qui permet de développer des arômes de type “rancio”, tandis que d’autres cherchent au contraire à en préserver le fruité initial en embouteillant rapidement. C’est le cas notamment de Virgile, qui propose « une cartagène sans vieillissement, car cela permet de conserver les arômes de raisin. Le résultat ainsi obtenu est alors plus frais et gourmand ».
Les arômes, mais également la robe de la cartagène, dépend des variétés de raisin dont elle est issue. Selon les cépages qui entrent dans son assemblage, elle présente ainsi une robe dorée, rouge rubis, ou ambrée. « Le choix du grenache et du cinsault permet d’obtenir une cartagène aux reflets rosés plutôt atypique, et aux notes de litchee, de rose et d’orange confite, plutôt atypique » souligne le producteur.

Depuis 1989 des discussions ont été entreprises pour créer une AOC Cartagène dans le Languedoc. Face à une zone de production très large, l’INAO n’a toutefois pas encore déterminé une aire d’appellation délimitée et un cahier des charges spécifiques pour ce vin de liqueur.

Des mariages simples et gourmands

La cartagène peut se boire en apéritif, en digestif, mais également en accompagnement de melon, de chocolat, de fruits secs, de châtaignes et avec certains plats cuisinés. « La cartagène est traditionnellement servie en apéritif, mais on peut aussi la servir sur du foie gras ou en vin de dessert. Elle se marie en effet particulièrement bien avec des tartes aux fruits ou sur des gâteaux aux chocolat » assure Virgile Joly.

Domaine Virgile Joly
22 Rue Portail
34725 Saint-Saturnin-de-Lucian

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici