Les moules BIO de Méditerranée

Implantée sur les rives de la lagune de Thau, Médithau Marée est une entreprise spécialisée dans la production de coquillages et plus particulièrement d’huîtres et de moules bio. Présentation…

C’est en 1962 que le père, Pierre Tarbouriech, producteur d’huîtres, crée sa ferme ostéicole. En 1986, à son décès, son fils, Florent Tarbouriech, accompagné de Sabine, son épouse, reprend l’entreprise familiale qu’il nomme Médithau et la transforme en une décennie en une entreprise leader dans la production d’huîtres mais également de moules bio.

Des moules bio, qu’est-ce que c’est ?

Parce que la préservation de l’environnement est une priorité pour Médithau, Florent Tabouriech, Romain son fils ainsi que leur équipe agissent pour limiter l’impact sur le milieu aquatique. Pour cela, ils travaillent à maîtriser leur consommation énergétique, la gestion des déchets mais aussi des rejets.
Les moules de Médithau sont d’ailleurs certifiées par Ecocert. Ce label Bio comprend un plan de gestion durable pour limiter l’impact de l’activité sur l’environnement mais également un cahier des charges stricte qui encadre les conditions de production.
Pour être labellisé Bio, il faut en effet répondre au cahier des charges qui impose une production moins dense de 30%  que pour la moule traditionnelle, mais également de réaliser un véritable travail sur le tri des déchets. Pour limiter l’impact sur l’environnement le matériel utilisé est également passé à la loupe. L’alimentation doit enfin être entièrement naturelle : de l’élevage à la récolte des coquillages, ni médicament, ni produit chimique ne sont utilisés.

Une qualité de l’eau irréprochable

Autre différence avec les moules traditionnelles : la qualité de l’eau.  Toutes les moules ne peuvent pas prétendre à la labellisation. A partir de prélèvements, l’Agence de l’eau détermine en effet les sites éligibles. Or, le bassin de production des moules Médithau a pour particularité d’être très riche en carbonate de chaux et d’être parcouru par des courants d’eau chaude favorisant le développement de planctons végétaux, et par conséquent celui des coquillages. 

Une production récente qui a un prix

La certification bio dans l’aquaculture, en particulier dans la mytiliculture, est très récente. L’Agence bio recensait en 2011, seulement 18 exploitations de coquillages et crustacés en France, dotées du précieux label. Toutefois c’estun marché porteur et de plus en plus de producteurs se tournent vers la culture biologique.
La préservation de l’environnement a cependant un prix. Pour l’étiquette bio, il faudra compter 20 centimes d’euros de plus au kilogramme que pour la moule traditionnelle. Des coûts qui permettent de produire et cultiver les moules à des densités plus faibles et de couvrir les frais administratifs liés au label.

Un conditionnement pour la grande distribution

Distribuées en grande surface, les moules bio de Médithau sont conditionnées en barquette pour une meilleure conservation mais également pour éviter également une éventuelle contamination avec d’autres moules. La société qui produit actuellement 7 500 tonnes de moules par an estime sa production biologique à 1500 tonnes. Un chiffre qui ne devrait qu’augmenter…

Le saviez-vous ?
En plus de sa qualité gustative et nutritionnelle, l’élevage de moules contribue au respect de l’environnement. En effet, le coquillage filtre l’eau de mer pour capter les particules, naturellement présentes dans l’eau, nécessaires à son alimentation et l’oxygène indispensable à sa respiration. Cette filtration naturelle permet ainsi de diminuer la densité des particules en suspension.

Médithau
Mas de Montpenèdre
34340 Marseillan
04 67 77 23 21

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici