Vigneron & Responsable : l’intérêt de bien régler son pulvérisateur

La pulvérisation de traitement est une étape nécessaire pour assurer la protection de la vigne. Toutefois, un bon réglage du pulvérisateur permet d’optimiser la qualité de l’application mais également de minimiser les doses d’intrants et par conséquent, l’impact sur l’environnement. « Au printemps, les premiers traitements s’effectuent sur une surface de feuille réduite ; il convient donc d’optimiser la pulvérisation pour localiser le traitement uniquement sur la jeune végétation. Un réglage approprié des diffuseurs ou encore un choix adéquat des buses permet ainsi d’éviter le gaspillage de produits et leur dispersion dans l’atmosphère » explique Christophe Bonnet, viticulteur à Valflaunès.
Pour garantir un réglage optimal, un technicien de la Chambre d’Agriculture se déplace sur demande chez le vigneron. « Il existe également des tests avec une sorte de papier buvard pour mesurer l’efficacité et la portée du pulvérisateur. Enfin avant de traiter, il est essentiel de vérifier que les conditions météorologiques sont favorables, pour garantir l’efficacité de l’opération. C’est du simple bon sens » conclut Christophe Bonnet.

Retrouvez ce sujet en vidéo sur le site de La Chambre d’Agriculture : https://herault.chambre-agriculture.fr/videos/toutes-les-videos/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici