Vinomed, le rendez-vous des vins méridionaux revient en octobre !

Les vins de la Méditerranée au salon Vinomed

La seconde édition du salon méridional des vins et de l’œnotourisme, Vinomed se déroulera les 24 et 25 octobre 2022 au Parc des Expositions de Montpellier. Présentation avec Olivier Darras, PDG de Break Events Group et co-fondateur du salon.

Vinomed revient au mois d’octobre pour sa deuxième édition. Comment définiriez-vous ce salon ?

Vinomed est un salon dédié à l’œnotourisme et aux vins méridionaux. Ce positionnement est à la fois très attendu mais aussi légitime, car plus de 60 % de nos exposants ont une offre oenotouristique. Il s’agit donc pour nous de mettre en valeur les différentes prestations touristiques des caves et domaines, tout en gardant l’identité forte d’un salon dédié aux vins et spiritueux. Nous avons par ailleurs souhaité créer un événement à taille humaine et plutôt haut de gamme, pour répondre à la demande de nos visiteurs professionnels régionaux, nationaux, et internationaux. Enfin, ce qui caractérise ce salon, c’est aussi son ancrage régional. Les producteurs de la région ont besoin d’un événement dédié au cœur de leur bassin de production. Nous le constatons avec le nombre croissant des demandes d’inscription, et la mobilisation des syndicats d’appellations, pour cette deuxième édition.

Le salon se déroulera cette année, à la même date que l’an dernier, en octobre. Est-ce une volonté ?

A l’origine, la première édition du salon était prévue en avril 2020, mais avec l’arrivée de la Covid et des nouvelles règles sanitaires, nous avons dû reporter l’événement à l’année suivante. En 2021, les contraintes étant quasiment similaires, il a été décidé de rendre le salon à la fois digital et présentiel, avec l’ouverture du catalogue online dès le mois d’avril pour permettre une prise de contact entre les vignerons, et tous les professionnels régionaux, nationaux et internationaux. Objectif atteint, nous avons observé plus d’une centaine de mises en relation via le catalogue online jusqu’au 24 octobre 2021, date à laquelle le salon s’est enfin tenu physiquement sur 2 journées. Et finalement, alors que le mois d’octobre ne semblait pas « sur le papier » la meilleure date, il a été plébiscité par les 75 exposants et le millier de visiteurs, la saisonnalité des salons professionnels ayant tendance à changer. Et l’automne correspond aussi à une période de référencements et d’achats pour les cavistes, hôtels et restaurants, pour les fêtes de fin d’année. C’est également la période de préparation des programmes estivaux pour les tour-opérateurs et les agences de voyages pour l’œnotourisme. Maintenir les mêmes dates pour cette 2e édition, était donc une évidence, sans compter que Vinomed est le seul événement professionnel du secteur sur le second semestre.

Où en êtes-vous en termes de participation ?

L’an dernier, Vinomed a réuni 75 exposants, producteurs de vin du bassin méditerranéen et 1 128 visiteurs. Cette année, nous avons déjà reçu la confirmation de plus d’une centaine de vignerons. L’objectif de 200 exposants devrait donc être atteint. Pour faciliter l’inscription des jeunes vignerons, nous leur avons par ailleurs créé une offre dédiée. Pour toutes les exploitations de moins de 5 ans, le prix de la participation est de 640 euros pour les deux jours de salon, ce qui reste très abordable.
Autre nouveauté, cette année, nous allons pouvoir exploiter l’une de nos forces : l’international ; en déployant notre réseau d’agents et nos bureaux à l’étranger pour recruter des délégations d’importateurs, ainsi que des tour-opérateurs d’Asie et d’Amérique du Nord.

La passion est toujours présente au salon Vinomed

Faire de la clientèle internationale de véritables ambassadeurs

Cette clientèle internationale est un véritable avantage pour le rayonnement du salon mais aussi pour la valorisation de l’offre oenotouristique régionale. C’est pourquoi, nous avons souhaité que les délégations d’importateurs soient hébergées directement dans les domaines situés à proximité du Parc des Expositions, afin que les professionnels puissent découvrir certaines des prestations proposées ici. L’idée est de leur offrir une véritable expérience, en immersion.

Pour ceux qui ne pourraient pas exposer, Vinomed propose une formule digitale.

Vinomed revient effectivement dans une version hybride, mais celle-ci a quelque peu évoluée. L’an dernier nous avions mis en ligne un catalogue permettant aux visiteurs de contacter les producteurs-exposants. Cette année, l’offre digital évolue pour devenir une « marketplace », ouverte à tous les vins méridionaux et aux activités oenotouristiques, y compris aux domaines non exposants. Pour une inscription forfaitaire de 350 €, les domaines intéressés pourront s’inscrire sur la plateforme, sans limite dans le temps ni coût additionnel. Ils pourront chaque année mettre à jour leurs informations (présentation du domaine, les fiches techniques des vins, les photos, les vidéo, les contacts). Cette « marketplace » est accompagnée d’une promotion régulière sur nos bases de données de professionnels à l’international, au national et au régional. Au final, il s’agit d’une vitrine des vins méridionaux et des activités oenotouristiques accessibles à plus de 80 000 professionnels. 

Vinomed, c’est aussi un programme de conférences et d’ateliers. Comment cela s’organise-t-il cette année ?

Pour cette deuxième édition, toujours en partenariat avec AOC Tourisme & Environnement, un nouveau programme d’ateliers et de conférences est en préparation autour de l’oenotourisme et des cas d’école. L’idée est de faire intervenir des vignerons, experts et institutionnels ayant réussi un développement d’activités oenotouristiques sur leur domaine ou sur leur territoire. Nous serons donc dans le partage et le retour d’expériences. Vinomed a une volonté forte d’accompagner les vignerons dans ce complément économique que peut être l’oenotourisme, d’autant plus, dans une région aussi attractive et qualitative que l’Occitanie.
Nous avons aussi un programme de master classes sur les vins, sur des thématiques d’actualité, qui se met en place, mais il est encore un peu trop tôt pour le dévoiler.

Un 1er comité de pilotage s’est tenu, et la création d’une association est à venir
Nous souhaitons que les syndicats d’appellations s’approprient Vinomed, en s’impliquant dans l’organisation du salon, un 1er comité de pilotage s’est déjà tenu. « Celui-ci était constitué d’ODG de la région Occitanie. L’objectif est de mettre en place une association Vinomed regroupant tous les syndicats partenaires afin de garantir une implantation en région et que les prises de décisions se fassent de manière collégiale. L’idée est que ce salon soit une réelle vitrine de la production viticole régionale et plus largement du bassin méditerranéen » indique Olivier Darras, PDG de Break Events Group et co-fondateur du salon.

Tarifs

Jeunes vignerons : 640 euros HT 
Espace collectif – Pavillon : 1150 euros HT
Stand individuel (6m²) : 1795 euros HT
Offre premium (9m²) : 3150 euros HT

Informations et inscriptions

salon-vinomed.com
01 75 43 29 01
vinomed@break-events.net

Article précédentCoup de Cœur de Femmes 2022 : la sensibilité féminine récompense l’élan coopératif

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici