Femmes de caracTERRE : Jeanne Fabre

Jeanne Fabre, vigneronne au Château du Luc

A 36 ans, Jeanne Fabre, vigneronne dans les Corbières, symbolise l’ambition, le dynamisme mais également l’engagement de la nouvelle génération. Portrait d’une femme de tempérament…

La Famille Fabre est installée dans le Languedoc depuis 1605, soit quatorze générations ! Chacune d’entre elles a marqué son époque et a su transmettre un magnifique héritage, celui d’une terre fertile et préservée. Longtemps garant de ces racines familiales, Louis a entrepris de convertir tout le vignoble en agriculture biologique avant de passer le relais à son tour… Aujourd’hui Clémence et Jeanne, ses filles jumelles, prennent peu à peu la relève. Une génération 100% féminine attachée à magnifier ce sublime patrimoine. « Ma sœur Clémence, alors installée à Hong-Kong, a d’abord développé l’export sur le marché asiatique avant de revenir s’installer sur les terres familiales. Pour ma part, je suis revenue aux sources après avoir passé une dizaine d’année à Paris, où j’ai étudié la politique, la philosophie, et les ressources humaines, puis quatre ans en Argentine, dans le tourisme. Ces expériences m’ont permis d’enrichir l’approche que l’on peut avoir d’un domaine traditionnel », raconte Jeanne Fabre. 
La jeune vigneronne est ainsi en charge depuis 2019, des relations publiques et du développement de l’œnotourisme des cinq domaines familiaux. « J’ai souhaité créer un pôle touristique afin de faire découvrir l’univers du vin et de la vigne, mais également toute l’histoire familiale, à travers des activités originales et immersives, telles qu’une chasse au trésor ou encore un “escape game”. L’idée est en effet de faire vivre aux visiteurs une véritable expérience » précise Jeanne. 
Très investie dans le milieu syndical et le monde professionnel, la jeune femme préside égale-ment le salon Millésime Bio. Et sa vision de l’agriculture biologique ne s’arrête bien évidemment pas aux hectares des domaines familiaux : « J’ai été bercée toute mon enfance par des histoires d’engagements collectifs. Or, nous ne pouvons penser la bio que de manière collective. C’est cette mise en commun, cette solidarité qui nous pousse chaque jour plus loin. Et maintenant que la bio est reconnue, acceptée et valorisée, il faut réfléchir sur d’autres plans et mettre en place des pratiques encore plus vertueuses ».
Son cépage préféré : « J’apprécie particulièrement l’albarino. C’est un cépage blanc presque salin avec une belle acidité. Côté rouge, j’aime beaucoup le carignan. C’est un cépage que j’aime pour ses arômes mais aussi pour son histoire. Il est un peu l’emblème du Languedoc et du cru Boutenac ».
Le vin qui lui ressemble : « Nous avons créé cette année la cuvée Lux de Luc. C’est un assemblage mourvèdre carignan sans sulfite, particulièrement sur la fraîcheur, avec une belle tension et complexité ».

Château de Luc
1 Rue du Château 
11200 Luc-sur-Orbieu
04 68 27 10 80
info@famille-fabre.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici