Les vins de Pézenas en route vers l’AOC !

Le terroir et les vignes des vins de Pézanas — Photo © Olivier Lebaron

Le vignoble de Pézenas s’étend sur un terroir vallonné à dominante basaltique qui laisse s‘exprimer toute la finesse des tanins…
Zoom sur une prometteuse AOC en devenir !

Une tradition millénaire

Depuis 27 siècles, la ville de Pézenas vit à travers la viticulture, qui est ici une tradition millénaire.

De nombreux fragments d’amphores et de dolia (grand vase semi-enterré de 1 000 à 1 800 litres permettant le stockage de l’huile et du vin) attestent d’activités viticoles intenses dès l’Antiquité.

A la fin du 19e siècle, la viticulture constituait encore la principale richesse de la région. On comptait alors 18 grandes propriétés viticoles, 4 négociants, 7 tonneliers et foudriers, 2 distillateurs et 3 producteurs de plants.

Pézenas aujourd’hui

Aujourd’hui, 3 coopératives et 46 caves particulières œuvrent à l’élaboration des vins de Pézenas. « Ce terroir, c’est avant tout une histoire d’hommes, unis par une même passion. Des hommes issus d’horizons très variés, qui sont implantés ici pour certains depuis plusieurs génération. Mais Pézenas c’est aussi une terre d’accueil pour les nouveaux vignerons et les étrangers. Le prix des terres est en effet encore raisonnable ce qui permet de s’installer à moindre coût » remarque Jacques Bilhac, président du syndicat des vignerons de Pézenas.

Vers l’AOC Pézenas

Pézenas est une AOC en devenir, prometteuse. Dénomination de l’AOC Languedoc depuis 2007, elle précise peu à peu son envie d’émancipation et de reconnaissance : devenir une AOC Pézenas, à part entière. « Cette volonté des vignerons de travailler ensemble vers toujours plus de qualité, la particularité des sols et le potentiel du terroir font avancer à grand pas Pézenas vers cette reconnaissance qu’est l’AOC. Le graal devrait être obtenu dans les trois ans » se félicite le président du syndicat.

Zone de production

En forme de triangle, le terroir de Pézenas est niché au centre du département de l’Hérault. Il est bordé à l’est par le fleuve Hérault et au nord par la Montagne Noire. Au sud-ouest, il s’inscrit dans le prolongement du Biterrois. Le vignoble s’étend sur 1 500 hectares autour de 15 communes : Adissan, Aspiran, Caux, Fontès, Fouzilhon, Gabian, Lieuran-Cabrières, Montesquieu, Neffiès, Nizas, Paulhan, Péret, Pézenas, Roujan, Vailhan.

Paysage de l'AOC Pézenas
Paysage de l’AOC Pézenas — Photo © Céline et Gilles Deschamps / CIVL

« Ces communes ont la particularité d’être traversées de part en part par la chaîne des volcans du Puy qui se jettent en Agde dans la Méditerranée » ajoute Jacques Bilhac.

Des sols volcaniques

Car l’identité du terroir de Pézenas c’est avant tout les nombreuses formations volcaniques. « On trouve ici d’anciennes coulées de basalte et de très nombreuses projections témoignant d’une activité volcanique importante » souligne Jacques Bilhac.

Toutefois, sur les zones classées de Pézenas, les sols sont d’origine très variée ce qui confère à ce secteur une partie de l’originalité de ses vins. « On distingue en tout 13 types de sols dont 3 principaux : schistes, calcaires et alluvions. Cette combinaison de sols apporte une belle structure et beaucoup de fruité aux vins de Pézenas tout en préservant la finesse et l‘élégance » précise le président du syndicat.

Climat méditerranéen

Le climat est de type méditerranéen et se caractérise par sa faible pluviométrie. « Ce terroir est l’un des plus secs du département. Le climat est ici nettement moins marqué par les influences maritimes que les Terrasses de Béziers et que les Grès de Montpellier et moins continental que celui des Terrasses du Larzac » explique Jacques Bilhac.

Situé entre 20 et 300 m d’altitude, le terroir est en partie protégé des vents violents par l’avancée de la Montagne Noire. « Les terres les plus abritées se trouvent autour des rives de l’Hérault mais sur les avants-monts, on retrouve la Tramontane et le Mistral » ajoute-t-il.

Cépages

Terroir réputé pour sa diversité, le grenache, la syrah, le mourvèdre sont les principaux cépages des vins rouges de l’appellation Languedoc Pézenas (70 % minimum), aux côtés du cinsault et du carignan. Des cépages qui confèrent aux vins souplesse et velouté. « Riches à l’attaque, ils font preuve d’équilibre et de rondeur avec des tanins présents, soyeux et persistants » conclut le président du syndicat.

Un seul nom : « Pézenas »
Les 15 communes de l’appellation sont toutes situées au nord de Pézenas. Elles se sont pourtant mis d’accord au début des années 90, pour apposer sur la future appellation le nom de « Pézenas ».
« Nous avons trouvé que nos vins s’accordaient particulièrement bien avec cette ville chargée d’histoire, qui met le patrimoine et les métiers d’arts, mais également la gastronomie, à l’honneur. Le vin s’associe d’ailleurs très bien à cette image que porte la ville de Pézenas », remarque Jacques Bilhac, président du syndicat des vignerons de Pézenas.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici