Dans les coulisses du métier de caviste

Pour atteindre le niveau d’expertise attendu par les consommateurs, le caviste doit disposer de sérieuses connaissances sur l’univers du vin

Le métier de caviste a beaucoup évolué ces dernières années afin de résister à la pression de la concurrence et de s’adapter aux évolutions de consommation et d’achat de vins. Zoom sur cette activité en pleine mutation…

Selon le baromètre de l’agence marketing Sowine, 50% des français qui veulent acheter du vin se tournent en priorité vers le supermarché, 29 % des personnes interrogées s’orientent vers leur caviste, contre 6 % vers le e-commerce.
Pour les cavistes, tout l’enjeu est donc de créer de la valeur ajoutée lors de la vente en adoptant une approche tournée vers le conseil et le service client. « L’objectif est de séduire et fidéliser la clientèle, en la renseignant au mieux, la guidant au travers de son acte d’achat, mais aussi en lui transmettant ses connaissances et sa passion du vin » explique Mohamed Ben Chagra, caviste et gérant de MBC Wine à la Grande Motte.

Proposer une gamme de vins variée

Être caviste implique également de renouveler régulièrement sa gamme, afin de répondre aux envies de découverte de la clientèle, souvent composée d’habitués et qu’il faut attirer régulièrement. « Pour pouvoir répondre à une demande variée, il est nécessaire d’avoir une sélection très diversifiée tant sur le plan organoleptique que tarifaire, en veillant toujours à ce qu’elle reste en cohérence avec la demande de la clientèle », précise Mohamed Ben Chagra.
Pour s’en assurer, le caviste se doit de consacrer une part non négligeable de son temps au terrain, ajoute Mohamed. « Être caviste implique de sillonner les vignobles et d’être sans cesse à l’affût de nouvelles cuvées, de coups de cœur ».

Connaître parfaitement les vins

En outre, pour atteindre le niveau d’expertise attendu par les consommateurs, le caviste doit disposer de sérieuses connaissances sur l’univers du vin. « Il doit parfaitement maîtriser les cépages, les techniques de vinification, les caractéristiques des vignobles et des appellations. Mais au-delà, de ces connaissances générales, le caviste doit parfaitement connaître ses produits. Il doit savoir expliquer toutes les caractéristiques de ses vins, leur histoire, celle du vigneron qui les a produits. Il doit aussi pouvoir guider dans le service et la dégustation, et notamment indiquer les accords mets-vins qui correspondront aux goûts de ses clients » remarque Mohamed Ben Chagra.
Voilà pourquoi pour être caviste en 2019, il est indispensable d’être curieux mais surtout passionné.

Des activités originales

Pour compenser la baisse globale de la consommation de vin par les ménages, les cavistes traditionnels se différencient aujourd’hui par le développement de concepts novateurs. 24,2% des cavistes proposent ainsi une activité de bar à vins. D’autres se positionnent sur des segments porteurs à l’instar du vin biologique ou des produits d’épicerie fine, présents dans 60,5% des points de vente.
En outre, de plus en plus de cavistes proposent régulièrement des cours de dégustation, organisent des soirées thématiques, des ateliers d’initiation ou encore des rencontres vigneronnes, comme c’est le cas chez MBC Wine. « Ces nouveaux concepts viennent dépoussiérer la profession et permettent de créer des rendez-vous avec les consommateurs », souligne Mohamed Ben Chagra.

MBC Wine
290 rue Frédéric Mistral
34280 La Grande-Motte
06 72 15 76 24

Portrait-robot du caviste
– Un homme
– 45 ans
– Passionné et curieux
– Expert en vin
– Proche des clients
– Avec un bon réseau (50% des affaires se font grâce au réseau, selon Mohamed Ben Chagra)
– Présent sur la toile (80% des cavistes disposent d’un site ou d’une page Facebook)
– 24,2% des cavistes proposent une activité de bar à vin
– 60,5% des cavistes proposent des produits locaux ou d’épicerie fine
– 16.6% des cavistes l’ont toujours été
– 83.4% en reconversion
– 80 % d’indépendants
– 20 % de franchises

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici